"Vaulx 2020" : propreté, qui fait quoi?

Vendredi 15 novembre 2019.

Agir Pour Vaulx-en-Velin a pour but, depuis sa création, d'améliorer la vie des vaudais dans leur quotidien.

Nous vous proposons aujourd'hui de revenir sur deux sujets de vie quotidienne qui "pourrissent" souvent notre vie de tous les jours : les problèmes de voirie (rues défoncées, égouts bouchés,..) et l'éclairage public en panne.

Ces deux sujets, avec la question des décharges sauvages et des rues sales représentent la majorité des plaintes des habitants en matière de vie quotidienne.

Pour ce qui concerne l'éclairage public, le sujet est simple. 100 % de l'éclairage public est géré par les services techniques de la ville de Vaulx-en-Velin. Par éclairage public on entend, les lampadaires et mats situés sur les routes publiques et tous les éclairages des bâtiments et parkings publics. Par contre tous les lampadaires situés dans des rues ou chemins privés ont un entretien réalisé par les propriétaires de ces installations. Toutefois, un certain nombre d'équipements privés sont pris en charge par la ville par convention entre la ville et les propriétaires.

Pour ce qui est des rues et avenues de notre ville, celles-ci ayant été rétrocédées à la Métropole, c'est elle qui en à la charge. Ce sont donc les services de la métropole qui réparent les trous, refont les chaussées, débouchent les égouts. Comme pour l'éclairage, dans les voies et chemins privés, ce sont les propriétaires qui ont la charge de les entretenir. Par contre, dans ce cas, pas de convention de prise en charge n'existent. 

Si vous avez des problèmes de voirie ou d'éclairage public, le plus simple actuellement est de signaler ces difficultés via la plateforme métropolitaine www.toodego.fr.

 

La prise en charge est rapide et plutôt efficace. La métropole se charge de dispatcher aux intervenants concernés les interventions à faire; si la question est d'ordre privatif, il est répondu de s'adresser aux propriétaires concernés.

A suivre dans les prochains jours la question très large de la propreté.... et il y a de quoi dire!

Claude PARTOUCHE.