Notre avis lors du dernier débat d'orientation budgétaire de décembre dernier.

Samedi 8 janvier 2022.

"Vous nous présentez comme chaque année un document qui préfigure le budget 2022 que nous allons voter d’ici février de l’année prochaine, et sur lequel nous sommes amenés à nous exprimer.

Ce soir, je vais me focaliser sur deux points, qui, pour notre groupe, sont assez représentatifs de la vision que nous avons de votre politique : celle des investissements et de leur priorité, et celle de votre politique envers les agents de la ville, qui nous interroge beaucoup.

1-Tout d’abord les investissements.

Vous ne présentez qu’un tableau sur des projets déjà lancés depuis votre nouveau mandat. C’est loin d’être suffisant pour faire une analyse si vous ne nous donnez pas tous les chiffres. Si par contre, vous n’avez rien prévu d’autre sur 2022, on peut se poser des questions.

Bref, sur ce que vous présentez donc, on constate que la piscine n’est pas prête de rouvrir, en tout cas pas en septembre 2022, puisque vous prévoyez encore des travaux conséquents en 2023. Ce qui me chagrine sur cette piscine, c’est que pour rappel, elle a été fermée en 2018. Il vous faudra 5 ans pour rénover cet équipement ! C’est délirant ! comme vous l’avez complétement désossé, il aurait mieux valu en faire une neuve juste à coté et laisser la vieille fonctionner. Parce que les conséquences sont désastreuses aujourd’hui. L’ENTPE pallie. La piscine de Décines aussi. Mais celui qui en patit le plus en plus, en dehors de non scolaires, c’est le club de natation. C’est bon, cette fois. Les maitres-nageurs ont trouvé du travail ailleurs. Et puis le club n’a pas les mêmes créneaux. Vous avez tué un club. Pas parce que financièrement, vous ne l’avez pas aidé, mais parce que vous ne lui donnez aucune perspective d’avenir. C’est dommage pour une association qui regroupait 600 licenciés il y a encore quelques années. Cela montre le mépris que vous avez envers notre jeunesse et nos clubs de sport ,qui, pour rappel, ont des équipements pour la plupart vétustes et mal entretenus.

Ce choix est surtout à mettre en rapport avec votre projet pharaonique de pétanquodrome, qui, lui, se fera sans coup férir en même pas 2 ans. Rien n’est encore sorti de terre, mais lui, en 2023, ce sera fini ! Vos priorités ne sont pas les nôtres, et ce ne sont pas celles des Vaudais.

Toujours dans les investissements, vous rajoutez à la fin de votre présentation qu’il y aura 1 million chaque année pour la rénovation des équipements, dont la mise en accessibilité. Il va falloir m’expliquer comment vous allez rénover les bâtiments, et ils ne manquent pas, car vous devez mettre 4,5M d’ici 2024 pour l’ADAP/ accessibilité. Ne serait il pas plus utile, là encore, de mettre plutôt 2 Millions par an, et donc avoir une chance d’avoir des bâtiments rénovés, et pas que la peinture, mais les toitures, la canalisations (conservatoire ?)

2- Mon deuxième point sera sur les employés municipaux.

Malgré vos beaux chiffres et tout ce que vous faites pour eux, je ne suis pas sûre que votre politique salariale globale soit perçue comme positive.

Le taux de satisfaction des employés se mesure aussi par le nombre de personnes qui partent. Là, nous ne voyons que celui de la PM, pour nous montrer que vous avez 31 agents. On peut rire quand on sait que en 2021, vous avez eu 7 ou 8 départs ! A priori, donc, 34 personnes en 2020. Mais où sont les 50 postes annoncés, puis les fameux 100 postes promis? Peut-être dans votre commissariat en trompe l’œil au village. Non plutôt dans vos promesses de campagne.  Sur la PM, il y aurait encore de quoi dire, mais je voudrais plutôt parler de la situation générale et des personnes parties en 2020. Ce qui m’inquiète, c’est le nombre de cadres qui ont déserté, en particulier le DG, 1 DGA et bon nombre de directeurs de service. Ce n’est pas un bon signe !

Pourtant, les effectifs permanents a augmenté de 10%, majoritairement des contractuels. Je reviens sur la grève qui a couru en novembre pour les employés du périscolaire, du personnel de cantine, maltraités. Visiblement, vous n’avez pas pris au sérieux leurs demandes puisqu’ils viennent de reconduire leur mouvement. Les parents n’ont toujours pas de réponse pour un moyen de garde ou de repas pour cette journée de grève ; décidemment, vous ne traitez pas les problèmes des gens.

Et je finirais sur l’absentéisme. Nous sommes en 2020 à 31 jours en moyenne de maladie. Et ce n’est pas le COVID, puisqu’en nombre de jours/employés, il ne représente que 2,2 jours/employé ! 31 jours, soit 6 semaines d’arrêt maladie en moyenne ! 6 semaines !

Pour finir sur le fonctionnement, on apprends que la médiathèque va nous couter la bagatelle de 680K€ de frais de fonctionnement salariaux EN PLUS !

On paie pour un planétarium alors qu’il a un rayonnement métropolitain, et on va payer pour une médiathèque chaque année plus d’un million d’euros avec toutes les charges. Vous indiquez que les partenaires institutionnels vont participer. C’est bien là qu’il faudra mettre vos efforts. Mais nous n’y croyons pas . Car comme pour la prise en charge du planétarium, ce ne sont toujours que de grands discours. Et d’ailleurs pourquoi la région ou la métropole viendraient mettre de l’argent dans le fonctionnement d’une médiathèque vaudo-vaudaise alors qu’ils ont toujours refusé de prendre la moindre part des frais de fonctionnement du planétarium, équipement là vraiment métropolitain et même réellement régional !

Voici donc nos remarques sur votre proposition d’orientation budgétaire ! Merci"

Christine Bertin

(Texte de mon intervention en conseil municipal le 17 décembre 2021).

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook