"Vaulx 2020": plus jamais ça! Nos propositions (épisode 2).

Mercredi 11 mars 2020.

Le bon fonctionnement d'une commune passe, avant tout, par les agents de cette collectivité. Ils assurent l'ensemble des missions de service public municipal dans les écoles, dans les gymnases, dans les rues, dans les crèches, dans les services municipaux. Grace à eux les enfants peuvent être accueillis, les gymnases peuvent être ouverts et entretenus, les rues peuvent être éclairées, les tout-petits peuvent être pouponnés, et l'ensemble des missions administratives sont réalisées.

A Vaulx-en-Velin, en tant qu’élu, j’ai pu observer l'implication des agents de la ville au quotidien dans chacun des services, leurs qualités professionnelles, leur rigueur et leur dévouement au service de tous les usagers.

Depuis 6 ans, j’ai pu également observer des conditions de travail qui se sont dégradées face à un système méprisant, démotivant et basé sur un rapport de force que je n’ai jamais cautionné.

Le fameux rapport Auroux que personne n’a vu était censé apporter des améliorations en matière de fonctionnement interne des services et de climat social. Au final, au cours de ces 6 années de mandat, l’organisation n’a cessé d’être bouleversée, les services remaniés. L’échec en matière de gestion des ressources humaines de la ville se traduit par une perceptible souffrance au travail et du mépris pour les agents de notre collectivité. Plus jamais ça!

Pour des raisons inconsidérées, Madame la Maire, soutenue par une forte majorité de son exécutif municipal, dans le déni de la loi et du respect des personnes a procédé, mi 2018, à des licenciements abusifs ce qui lui a valu condamnation par les tribunaux et l’obligation de réintégrer les personnes concernées. Je me suis opposé à cela avec quelques élus et nous avons obtenu, aux côtés des agents la réintégration de chacun. Et nous en sommes fiers. Plus jamais ça!

A plusieurs reprises, j’ai le sentiment que pour masquer l’incompétence des élus ou pour se dédouaner de l’échec de certaines décisions il a été facile d’en attribuer la responsabilité au personnel municipal. Là aussi, plus jamais ça!

Pour changer cela et faire que chaque agent se sente bien au travail, l'un de mes engagements, pour le prochain mandat, porte sur la méthode de faire de la politique. En effet, nous proposons d’écouter, débattre, proposer et décider. Je ne peux concevoir mon rôle de Maire sans appliquer cette même méthode aux agents municipaux. La co-construction doit devenir une réalité. J’ai pris l’engagement d’être un Maire à plein temps, un Maire à 100%, et je prends l’engagement d’être un Maire soucieux du travail de chaque agent. J’entends aussi favoriser des relations humaines entre personnel et élus, à maintenir un dialogue régulier avec les partenaires sociaux, à être soucieux de garantir à chacun un juste déroulement de carrière, à instaurer une relation de confiance mutuelle. Enfin, au lendemain des élections, une de mes premières actions sera de recevoir les partenaires sociaux pour établir avec eux les bases d'un vrai dialogue au service des agents de la collectivité et des vaudaises et des vaudais.

Stéphane BERTIN.

Attachments:
FileFile size
Download this file (Courrier aux agents 28-2-20.pdf)Courrier aux agents 28-2-20.pdf1475 kB