A Vaulx on ne recule devant rien, même bétonner un espace agricole!

Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019.

Le 15 juillet dernier, nous déposions auprès de la maire de Vaulx-en-Velin un recours gracieux relatif à un permis de construire signé par le 1° adjoint au bailleur social Alliade pour la construction de 10 maisons en limite de zone maraichère.

Au-delà de la poursuite du bétonnage systématique de nos quartiers et de la densification continue de notre ville, nous dénoncions plusieurs points.

Tout d'abord, la poursuite du mépris des conseils de quartier de la part des élus de l'équipe municipale. Jamais ce projet n'a été présenté aux membres de cette instance. Jamais ils n'ont pu s'exprimer et donner leur avis alors que la maire s'était engagé à consulter les conseillers de quartier pour chaque permis important et de ne pas aller contre un de leur avis. Il est vrai qu'en ne consultant personne on ne risque pas d'avoir un avis différent du sien.

Ensuite, concernant les sites où le Plan Local d'Urbanisme était amené à changer, la municipalité avait fait le choix d'imposer un blocage des projets, ce que l'on appelle "un sursis à statuer". Or le projet d'Alliade est prévu sur un tel site qui passe de constructible (AUD2b) à non constructible de type agricole (A2). Ce permis n'aurait donc jamais dû être signé pas simple égalité entre les promoteurs et habitants et il aurait du faire l'objet, comme d'autres, d'un tel sursis à statuer.

Mais le plus choquant et scandaleux dans ce permis c'est probablement le fait que, quelques jours même avant le changement de zonage, et donc la protection du site (qui doit maintenant faire partie des 19 hectares de terres bloquées à la construction) un permis soit signé pour bétonner une zone agricole! La mairie actuelle a donc autorisé de construire dans une zone interdite. Après 8 condamnations par la tribunaux la maire en attend donc peut-être une neuvième.

A ce jour les élus concernés ne nous ont pas répondu. Comme d'habitude. Malheureusement nous ne sommes pas les seuls à être méprisés par l'équipe municipale actuelle.

Thierry CAILLOT et Stéphane BERTIN.

Des panneaux bizarres!

Dimanche 12 mai 2019.

Des panneaux vraiment bizarres ont faits leur apparition la semaine dernière au coeur du village.

  

Personne ne comprend leur signification.

Il s'agit de panneaux sur fond jaune, donc à priori ce sont des panneaux de déviation ou de travaux. 

Peut-être ceux de la rue de la République.... ou alors une déviation visant à détourner les cyclistes de la piste cyclable le long du canal actuellement en travaux; mais dans ce dernier cas est-ce bien judicieux de faire passer les cyclistes par le coeur du village pas très favorable aux vélos car par ici il n'y a pas de piste cyclable à proprement parler.

En plus les panneaux indiquent des sens différents.

C'est donc un mystère. Mais pas d'inquiétude, c'est surement une décision murement réfléchie qui correspond à une stratégie bien pensée de la municipalité ou la métropole pour promouvoir le vélo.

En tous cas le conseil de quartier n'est pas au courant. C'est le contraire qui aurait été étonnant.

Alain VACHON.

Pourquoi supprimer des places de stationnement public pour ça?

Vendredi 10 mai 2019.

Il y a une dizaine de jour des travaux se sont déroulés au niveau du 15 avenue Georges Rougé au Village.

Il a s'agit de supprimer 2 places de stationnement à l'entrée de la résidence pour installer des bordures de voirie afin de délimiter un espace.

Mais sans que la destination de cet espace soit précisé.

C'est en début de semaine que les habitants du quartier ont pu s'apercevoir à quoi allait servir cet espace public?

Il s'agit d'un "local poubelles" sur la voie publique pour l'ensemble de la résidence. Une sorte de site de stockage permanent des poubelles de la résidence concernée.

Cela pose de nombreux problèmes:

Le premier est que la réglementation de la métropole est que les poubelles doivent être sorties le matin, puis rentrées sous peine de verbalisation dans les deux heures après le passage ces camions d'enlèvement. Ici nous sommes sur un stockage des poubelles à temps plein. La photo prise le 8 mai vers 18h éclaire ainsi ce respect de la réglementation d'un jour nouveau!

Le second souci est affaire de jurisprudence. Si un tel espace a été crée chaque résidence va demander le même surtout dans les secteurs où les trottoirs ne sont pas très larges. Et alors là, bonne chance à tous!

Enfin, troisième gros problèmes: le manque de places de stationnement dans le quartier. La règle ici est le stationnement sur le trottoir. Preuve en est avec les photos ci-dessous. Et quand on sait que 36 logements vont être construits à deux pas.....

  

Le meilleur serait donc très vite de démonter cette espace public privatisé par quelques riverains pour y poser leurs poubelles 24h/24. Quelquefois nos élus prennent des décisions bizarres!

Thierry CAILLOT.

Pour ceux qui ont raté le conseil de quartier de village jeudi dernier.

Lundi 1° avril 2019.

Jeudi dernier c'était la réunion plénière du conseil de quartier du village. L'occasion d'un bilan annuel sur l'activité du premier conseil de quartier crée. Et aussi celui qui attira, en son temps, c'était en 2014-2015, le plus d'habitants (jusqu'à 150 personnes aux plénières).

Premier point à noter tout d'abord, l'affluence du jour. Très clairement, le conseil de quartier du village ne mobilise plus. Une trentaine d'habitants, des habitués étaient venus prendre connaissance de choses qu'ils connaissaient souvent déjà car ayant participé aux groupes de travail qui présentaient leurs conclusions. Il est vrai que pour venir il fallait être un peu initié. Rien dans l'agenda municipal. Pas de tracts dans les boites aux lettres. Un mail reçu par certains membres inscrits. Il est vrai que, dans ce cadre, mobiliser des habitants est quasi impossible pour les deux co-présidents. Il faudra probablement un jour se poser la question de cette rétention d'information quand on connait le nombre de communicants qui travaillent à la ville, au cabinet de la maire, et quand on voit qu'il est impossible d'annoncer une réunion annuelle ou qu'il est impossible d'avoir le moindre compte-rendu de réunion.

Second point le bilan des groupes de travail. Plusieurs commissions existent et ont rendu un bilan de leur activité:

* le groupe de travail "urbanisme": c'est probablement le groupe qui travaille le plus. Il a étudié un grand nombre de projets de construction et a fait de nombreuses remarques, validant presque rien de ce qui lui a été proposé. Vous pourrez retrouver les différents projets de construction à l'ordre du jour au village en détail sur le site de l'Association Vaulx-en-Velin Village avvv.fr. qui s'est faite l'écho, semaine dernière de nombreux projets d'urbanisme au bourg.


* le groupe de travail "environnement et sécurité" : il a présenté un bilan de son action de sensibilisation à l'écologie et à la propreté vers les enfants et a reconnu n'avoir que peu avancé sur la sécurité, à part sur le dossier Policité, du fait de l'impossibilité à rencontrer l'adjoint en charge de ce dossier.

* le groupe de travail "animation et fêtes" : groupe récemment réactivé il a annoncé sa participation à quelques évènements et en particulier la mise en place d'une fête des voisins à l'Espace Cachin (bizarre car d'habitude c'est une fête de proximité!) le 14 juin prochain (alors que la fête des voisins a lieu le 31 mai!), un Bla Bla Café Apéro le 12 avril et une fête de quartier sur la 3° semaine de septembre.

Après le bilan des groupes de travail ce fut le bilan des investissements 2018 et les projets pour 2019. A noter la remise en service prochaine de l'éclairage extérieur du château (16.000 euros).

Au final assez peu de questions à part de la part de la correspondante du Progrès et une réunion clôturée vers 21h.

Alain VACHON.

Travaux rue de la République : c'est parti!

Mercredi 17 avril 2019.

Les travaux de restructuration de la Rue de la République ont débuté ce lundi.

Il s'agit pour les entreprises missionnées par la Métropole de faire un certain nombre de travaux préalables à la restructuration de la rue centrale du village tels des dévoiements de réseaux.

Le grand projet sur lequel nous travaillons depuis 2015 est donc enfin parti.

Les travaux préalables vont durer jusqu'à l'été. Ensuite ce sera 18 mois supplémentaires pour avoir début 2021, une belle rue. D'ici là vie quotidienne des habitants du village risque d'être très perturbée.

  

  

Stéphane BERTIN.

Des dépôts sauvages au Village....encore et encore.

Vendredi 1° mars 2019.

Chacun rouspète régulièrement contre les dépôts sauvages réguliers dans notre ville.

Cette semaine au village c'était un festival.

A croire que tant de personnes déménagent et se débarrassent de vieux meubles, de WC, de cartons de matériel qui ne servent plus à rien!

A croire que tant de gens taillent leur haie en cette période hivernale.

A croire que tant de chantier ont lieu dans la ville en même temps.

Un petit florilège de cette semaine de vacances.

  

 

 

Hier Thierry parlait de la pollution de l'air dans notre ville. Aujourd'hui c'est la pollution des rues et des champs. Les moyens d'actions sont dans ce dernier cas plus simples: entre autres, agir sur les déchetteries, les enlèvements d'encombrants, verbaliser les contrevenants....Voilà un vrai beau programme, un vrai beau projet pour avoir une ville propre. Cela changerait de l'inaction de la municipalité actuelle sur ce sujet.

Christine BERTIN.