Projet urbain Grappinière 2020-2030: bétonnage, relogement et pas de conseil de quartier!

Vendredi 31 mai 2019.

Mercredi soir 29 mai, rendez-vous avait été donné aux habitants de la Grappinière par la Métropôle de Lyon, la ville de Vaulx-en-Velin et Grand Lyon Habitat.

Dans un cadre verdoyant puisque la réunion avait lieu dans le théâtre extérieur du site des Amphis, ce sont succédés plusieurs intervenants pour présenter un projet présenté comme né des tractations avec l'ANRU pour rénover - réhabiliter le quartier de la Grappinière: les élus étaient là pour présenter le projet et le bailleur Grand Lyon Habitat pour présenter son projet de réhabilitation, relogement, démolition et construction.

Avant de rentrer dans quelques jours plus avant sur le sujet, quelques éléments ressortent d'ores et déjà de la présentation faite et que vous pouvez trouver en pièce jointe.

Tout d'abord, il s'agissait pour les maitres d'oeuvre et maitre d'ouvrage de tenter de donner un sens à la rénovation de ce quartier, historiquement le plus vieux des quartiers récents de Vaulx-en-Velin; dès la fin des années 50, la construction de 13 barres d'immeubles étaient réalisées sur ce quartier Nord de la ville à l'époque pour un temps limité mais jamais démolies depuis, sauf les barres A et B.

Il s'agissait en même temps de remettre en perspective un projet de rénovation débuté il y a 10 ans avec la suppression des bâtiments A et B mais arrêté en plein vol après la création du square Grégoire, la démolition du vieux centre commercial, la reconstruction d'une centaine de logements et la rénovation - agrandissement - restructuration de l'école Wallon.

Que propose ce projet urbain? Une nouvelle fois la démolition de logements (les bâtiments H, I, J, M) soit 189 appartements et le relogement des personnes les occupant, la rénovation du centre social, la restructuration du quartier autour de nouvelles voies de circulation, et la reconstruction de plusieurs centaines de logements sur les espaces libérés (2,5 fois la surface des démolitions - voir carte ci-dessous).

Ce sont donc à terme autour de 400 logements qui occuperont les espaces libérés, les actuels espaces non construits (ex école maternelle, terrain de boule, ex chaufferie) et les ateliers municipaux (qui disparaissent sur le plan du futur quartier). Le bétonnage est donc à l'ordre du jour, là où les habitants avaient prévus dans le projet de Plan Local d'Urbanisme d'installer équipements publics ou espaces verts.

Les habitants avaient répondu relativement présents puisque sur 500 familles concernées, une cinquantaine était présentes soit 10% des personnes concernées. Etait-ce dû à la mise de côté du conseil de quartier, pierre angulaire de la coconstruction et de la concertation dans le quartier qui n'avait été invité, ni informé de ce projet au préalable? Une bizarre conception de la participation des habitants et du rôle des conseil de quartier.

A suivre pour plus de détails dans les jours à venir.

Stéphane BERTIN.

Attachments:
FileFile size
Download this file (Projet Urbain Grappinière 29-05-2019.pdf)Projet Urbain Grappinière 29-05-2019.pdf1904 kB