Ca bouge à la Grappinière.

Mardi 12 février 2019.

Ca bouge à la Grappinière.

Alors que le nouveau bâtiment situé juste à l'entrée de la Grappinière continue à monter et que son futur espace vert situé juste devant le long de l'avenue Général Delestraint semble de plus en plus petit au fur et à mesure que le béton est coulé, le terminus des lignes 52 et C3 a été déplacé sur l'avenue Jean Moulin, avenue qui a été coupé à la circulation le temps de ce déplacement probablement dû au travaux de construction des logements du promoteur Spirit.

  

Côté aménagement du quartier ça bouge aussi avec la création d'un terrain de foot pour les jeunes sur l'espace Noëlle Grégoire. Certes il est six fois plus petit que le terrain imaginé à l'origine et prévu par le conseil de quartier, mais les membres du conseil de quartier feront "contre mauvaise fortune, bon coeur". Ils savent bien que cela fait bien longtemps que les élus et les services de la ville ne les écoute que d'un oreille distraite.

Autre bonne nouvelle l'ouverture tant attendue de la boulangerie le long de l'avenue du 8 mai 1945. Encore fermée la semaine dernière,

elle était ouverte hier et proposait aux quelques clients par hasard, du pain frais et des viennoiseries. 5 après la fermeture de la dernière boulangerie du secteur, la vie reprend peu à peu.

   

Enfin, pour finir sur une note moins optimiste, la crèche de la Grappinière, comme le centre social Lévy dont elle dépend, est en grève. A l'origine de ce mouvement des questions de management, d'organisation et de recrutement (plus d'infos à ce sujet sur mediavaulx.fr)

   

Thierry CAILLOT.