"Vaulx 2020" : nous agissons pour Vaulx-en-Velin avec Madjid DIRI.

Mardi 14 janvier 2020.

Né à Oullins il y a quarante ans, petit fils d'immigré algérien et fils d'ouvrier, Madjid DIRI, est arrivé à Vaulx tout petit. Bien qu'habitant au Pont des Planches, il a fait toute sa scolarité, non pas sur Vaulx, mais à l'école Saint Exupéry de Villeurbanne Saint Jean, puis au collège Jean Vilar du même quartier.

Très grand sportif, il a beaucoup pratiqué sur Vaulx-en-Velin (de la natation à Jean Gelet, du foot au FC Vaulx, de l'athlétisme via l'USEP) mais aussi à l'extérieur de la ville, en particulier dans le club d'athlétisme de Caluire. Et on peut dire que sa vie c'est vraiment le sport. Dans les années 2000, il a même passé 3 années en Amérique du Sud (Mexique, Brésil, Colombie) pour pratiquer "son sport", l'athlétisme, sa spécialité, le demi-fond avec le 5.000 et le 10.000 mètres, en haut niveau professionnel. Cette carrière fut couronnée par un titre de champion de France et plusieurs victoires en semi-marathon.

De retour à Vaulx-en-Velin il y a une dizaine d'années, il a participé à la création du club d'athlétisme en 2013 sous l'égide de ses amis Khalid SKAH, champion olympique du 10.000 m en 1992, et Rachid ZIAR, marathonien international.

D'un caractère bien trempé et très courageux, Madjid a aussi été récompensé en 2012 par la médaille de bronze du courage et du dévouement. Décernée par le Préfet et remise par l'ancien maire Bernard GENIN, cette médaille récompensait un acte très courageux qu'il a fait le 26 septembre 2012. Ce jour-là, il n'a pas hésité à risquer sa vie pour sauver une famille en danger. Comme le racontait alors Le Progrès, ce jour-là "la foudre tombe avec fracas sur le toit d’une maison, rue des Violettes à Vaulx-en-Velin. Quand il voit les premières flammes de l’incendie, Madjid Diri sait qu’il n’a pas le temps d’hésiter : il défonce la porte et entre pour sauver ses voisins arméniens. « Ils étaient pétrifiés par la peur, ils avaient du mal à marcher, je devais presque les porter », raconte Madjid Diri. Il sort d’abord la maman et un bébé. Il revient immédiatement chercher le deuxième enfant et le papa. « Comme ils ne parlaient pas français, je ne savais pas s’il y avait encore du monde à l’intérieur. J’ai dû y retourner une troisième fois, pour être sûr. C’était de plus en plus difficile de sortir. J’ai failli être bloqué à l’intérieur. A l’arrivée des pompiers, la maison était inaccessible. Si j’avais attendu ne serait-ce que quelques minutes, cela aurait été trop tard ! », dit-il." Un  vrai acte de "bravoure".

Après avoir fait des études techniques à Lyon, il est aujourd'hui diplômé en géographie et aménagement du territoire. A ses débuts, il a été médiateur scolaire et social. Aujourd'hui il travaille dans ce qu'il aime : la maîtrise d'oeuvre urbaine. Cela lui permet de concilier son souci d'améliorer nos villes et son goût d'aider les gens.

Pourquoi a-t-il décidé de rejoindre Agir Pour Vaulx-en-Velin? Il le dit lui-même : "J'ai vu ces dernières années une gestion catastrophique et très limite de la ville avec des dérives de la part de plusieurs élus. Je suis contre les passe-droits et les privilèges. J'en ai marre des inaugurations en grande pompe avec toute la cavalerie républicaine (président, ministre, préfet et sous-fifres). Ce n'est pas la priorité des vaudais. Les habitants de Vaulx-en-Velin se moquent des exercices de communication d'une maire plus préoccupée de sa carrière que d'eux. Ils veulent des gens qui s'occupent vraiment de leurs enfants, qui donnent une exemplarité et une crédibilité au niveau de la ville. Les gens sont en plein désarroi. Les habitants n'attendent pas cela des élus. On est dans un tournant et il faut arrêter de tromper les gens."

Au-delà Madjid souhaite de la transparence et un meilleur respect des lois. "Cela est légitime mais comment accepter qu'une maire qui a été députée et a voté des lois, soit condamnée 8 fois par les tribunaux en 18 mois durant le présent mandat ?"

"Je n'ai pas accepté le licenciement des 4 agents de la ville mi 2018. J'ai apprécié le fait que à l'époque, l'équipe d'Agir Pour Vaulx-en-Velin, Madame SYRE et, Madame et Monsieur BERTIN se sont opposés à cet acte illégal, d'ailleurs sanctionné par la justice il y a quelques semaines."

Madjid portera haut les couleurs d'Agir Pour Vaulx-en-Velin durant la campagne électorale municipale jusqu'en mars 2020 et, ensuite, fera profiter les vaudaises et les vaudais de ses valeurs et de ses compétences.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook