"Vaulx 2020" : travaux sur le bâtiment de l'ancienne mairie; comment aurait-il fallu faire?

Dimanche 15 décembre 2019.

Hier je faisais état sur ce site, des travaux de façades du bâtiment qui abrite actuellement le Conservatoire (lire l'article en cliquant ICI).

Pour ceux qui connaissent le site, il est clair que les travaux faits sont jolis et mettent en valeur le site.

Par contre, d'un avis unanime, il y avait autre chose à faire avant. Plusieurs photos publiées hier en attestent.

  

Dès lors, comment aurait-il fallu faire?

Tout d'abord, il faut se donner du temps, et réfléchir. Ce site, comme tous les bâtiments publics de notre ville, doivent d'abord faire l'objet d'un état technique qui induit une programmation pluriannuelle de travaux à réaliser pour leur bon entretien. C'est de la bonne gestion du patrimoine, ce que l'on appelle aussi de "la gestion en bon père de famille". Et dans le cas présent, force est de constater que cela n'existe pas.

Ensuite il faut travailler en co-construction pour impliquer chacun. Pour cela il faut consulter. Consulter qui?

* Les agents de la ville (ici le personnel du conservatoire et de la bibliothèque) qui y travaillent,

* Les utilisateurs, jeunes et adultes, membres de la bibliothèque et du conservatoire,

* Le conseil de quartier fort de 150 adhérents qui sont la représentation des habitants.

Cette consultation doit se faire pour prioriser les interventions en coordination avec les services techniques, et de faire des choix d'aménagements utiles. Pas sûr que, dans le cas présent, les personnes concernées auraient choisi de repeindre le côté visible mais non utilisé aux dépends de l'escalier emprunté quotidiennement par des centaines de personnes, ou que le choix de démolir l'escalier historique en pierre côté rue pour créer un "bel" escalier en béton avec une rampe ait été même seulement évoqué!

Une méthode nécessaire pour que les projets soient de bons projets pour tous, utiles pour chacun et pas seulement pour quelques élus qui cherchent à briller! Plus que jamais, 2020 sera l'occasion pour les vaudais de changer de méthode pour établir une démocratie participative véritablement au service des habitants, agents et usagers.

Stéphane BERTIN.