"Vaulx 2020" : Hélène GEOFFROY, fantôme à la Métropole.

Jeudi 7 novembre 2019.

Lundi dernier, nous présentions le résultat des élus les plus absents à la Métropole (lire ICI).

Scandale ! Nous savions Hélène GEOFFROY indisponible à Vaulx-en-Velin, en l’imaginant défendre la ville à la Métropole. Tel n’est pas le cas.

En effet, les chiffres de l’absentéisme des 165 conseillers métropolitains ont été publiés la semaine dernière par le quotidien Le Progrès (lire notre sujet de lundi dernier en cliquant ICI). Les résultats sont accablants pour les représentants élus de la ville de Vaulx-en-Velin à la Métropole : 3 des 5 élus les plus absents sont vaudais parmi lesquels l'actuelle Maire.

Parmi eux figure Morad AGGOUN, conseiller municipal de la majorité, qui ne siège plus depuis près de 4 ans ni à la ville ni à la Métropole.

Figure surtout, dans le top 5 des pires élèves, la maire sortante de Vaulx-en-Velin, Hélène GEOFFROY, 5e élue la plus défaillante à sa mission à la Métropole, avec la circonstance aggravante qu’elle en est vice-présidente !

Vous imaginiez une vice-présidente tellement absente que la Métropole devrait lui retirer 11% de son indemnité d’élue ? Impensable et pourtant Hélène GEOFFROY l’a fait ! Elle est aujourd’hui la 3e élue la plus sanctionnée de la Métropole pour ses manquements…

Le cumul des mandats nationaux de madame GEOFFROY, signe son désintérêt pour les affaires de la ville de Vaulx-en-Velin et de la Métropole. Jugez plutôt, rien que depuis 2014 : députée, secrétaire d’Etat, présidente de l’Epareca ou encore membre du conseil national du Parti Socialiste. Hélène GEOFFROY a-t-elle vraiment été tout cela ou bien a-t-elle surtout été le fantôme de ses engagements non tenus ?

Pour les derniers qui pouvaient encore en douter, Vaulx-en-Velin n’est plus du tout la priorité de madame GEOFFROY.

Depuis la fondation de l’association Agir pour Vaulx-en-Velin, je plaide pour le non cumul des mandats. Nous devons aux Vaudais mieux que des élus à moitié là !

Qui peut croire que le ou la maire d’une ville de 50 000 habitants pourrait effectuer correctement sa mission tout en occupant une vice-présidence à la Métropole ? et en jouant, en plus, un jeu politique national pour sa carrière politique ?

La fonction de maire d’une ville de 50 000 habitants nécessite de renoncer à tout autre mandat. C’est une question d’éthique et de responsabilité.

Vaulx-en-Velin a bien assez fait le frais de cette concentration des pouvoirs entre les mains d’une maire qui ne peut pas tout bien faire… et a hélas préféré s’éparpiller médiocrement !

Un bon travail en équipe doit permettre aux élus d’accomplir efficacement leurs missions, les uns à la Ville, d’autres à la Métropole.

Pour ma part, en tant que maire, j’investirai 100 % de mon temps pour la bonne marche de la ville. Je renoncerai donc à tout autre mandat et travaillerai avec des élus dédiés à la Métropole.

Stéphane BERTIN.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014

Lien Facebook