Au centre ville la chaussée s'affaisse.

Jeudi 29 août 2019.

Depuis quelques jours, Rue Emile Zola, au centre ville, une voie de circulation (côté Nord) est condamnée à ne plus être utilisées.

Il s'agirait selon les informations recueillies sur place d'un affaissement de la chaussée de la Place de la Nation jusqu'à la rue Rabelais.

Les travaux sont confiés pour une période de 8 jours à la Direction de l'Assainissement de la Métropole.... peut-être une canalisation qui s'est affaissée?

A suivre...

Stéphane BERTIN.

Le PLUH raté .... ça commence aux Vernay - Verchères (partie 2).

Jeudi 25 avril 2019.

Il y a 18 mois nous votions contre le projet de Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat (PLUH). Nous avancions de très nombreuses raisons, en particulier le fait que le projet municipal écrit par les conseils de quartier et validé à l'unanimité par les élus de la ville (lire ICI l'article du 14 novembre 2017 à ce sujet) n'ait pas été pris en compte.

Nous restons persuadés que le projet de PLUH qui sera voté définitivement par le conseil de la Métropole dans quelques jours est mauvais pour notre ville.

Une nouvelle preuve de cette mauvaise copie nous est apportée par le projet de prolongement de la Rue des Onchères en cours d'appel d'offre (lire l'article du 19 avril 2019).

Dans l'actuel PLU, ce prolongement n'est pas prévu.

Et il n'est pas non plus prévu dans le futur PLUH.

Et pourtant le projet de PLUH des vaudais l'avait prévu (voir diapo ci-dessous).

en écrivant "Ouvrir le quartier" ce que l'on voit plus précisément sur le schéma ci-dessous:

Alors que s'est-il passé? Pourquoi le projet des vaudais a été balayé par la majorité et par la Métropole? Pourquoi au final leurs propositions sont retenues en catimini?

Il faudra bien qu'un jour nous comprenions ce qui s'est passé et comment les vaudais se sont fait voler leur PLUH. 

Christine BERTIN.

Le plateau central du stade Rousseau prochainement aménagé.

Mardi 23 avril 2019

Après la rénovation des pistes d'athlétisme du stade Rousseau il y a un an (lire ICI notre sujet de mai 2018), la ville a décidé de lancer l'aménagement de l'aire centrale du plateau sportif du même stade.

Cet appel d'offre réalisé en procédure adaptée est découpé en 3 lots:

* Lot 1 : VRD - reprise des revêtements de surface,

* Lot 2 : Travaux d'espaces verts et plantations,

* Lot 3 : Installation d'équipements sportifs, de jeux et de mobiliers.

L'objectif est donc d'aménager en lieu et place des seuls terrains de basket situés au centre plusieurs zones d'activités conformément au plan ci-dessous:

Les critères de choix sont à 60% sur le prix et à 40% sur la partie technique. Le marché lorsqu'il sera conclu sera valable sur une période de 5 mois et les travaux devront se dérouler durant les vacances d'été 2019 et dureront 2 mois.

Les réponses sont à rendre pour ce jour à midi.

Thierry CAILLOT.

Appel d'offre pour le prolongement de la Rue des Onchères (partie 1).

Vendredi 19 avril 2019.

En ce mois d'avril, la Métropole de Lyon a lancé un appel d'offre pour le prolongement de la Rue des Onchères afin de la relier à l'avenue Dimitrov en passant le long de l'école Makarenko et le long de la Place Carmellino. Elle recherche dans ce cadre un maitre d'oeuvre pour mener à bien ce projet.

Le tronçon nord de cette rue a été réaménagé dans le cadre des travaux du quartier Vernay-Verchères qui s'est déroulé ces dernières années. Il constitue le seul accès direct entre l'îlot résidentiel des Onchères et l'avenue Salvador Allende mais ne permet actuellement qu'une desserte incomplète du secteur puisque cette rue ne va pas jusqu'à l'avenue Dimitrov. Cette rue assure aussi l'accès au campus de l'ENTPE et à l'école Makarenko.

L'objectif est donc de désenclaver le quartier et de permettre le passage des voitures.

Le périmètre de l'appel d'offre en procédure adaptée est donc la voie piétonne piétonne le long de l'école Makarenko, la contre-allée d'accès aux villas de l'entpe ainsi que l'espace de stationnement à l'est de la place Carmellino sur une longueur de 220 m.

Cela donne du Sud au Nord, à partir de la Rue Desnos et la Place Carmellino,

    

puis au niveau de la Promenade Lénine,

    

et enfin au niveau de l'actuel Rue des Onchères.

Il y aura donc :
- création d'une portion de voie nouvelle pour permettre la circulation des véhicules,
- la création d'un cheminement piéton sécurisé avec au minimum un trottoir de 1m50 de large de chaque côté de la chaussée,
- la prise en compte des circulations cyclables,
- la pacification des déplacements aux abords du groupe scolaire Makarenko,
- la réorganisation du stationnement, notamment au niveau du parking situé à l'est de la place Carmellino et impacté par le débouché de la rue,
- la sécurisation de la traversée de la promenade Lénine.

La durée prévue du marché est de 48 mois à compter de la notification du marché avec un début des prestations au 20 mai 2019. La réponse des postulants doit être remise au plus tard le 26 avril 2019 à midi.

Dossier à suivre dans quelques jours...

Christine BERTIN.

Au centre ville, ça bétonne et ça goudronne.

Lundi 4 mars 2019.

Il y a 6 mois, Stéphane faisait le point sur le bétonnage du Centre Ville qui se poursuit à marche forcée (lire l'article ICI).

Depuis les travaux ont beaucoup avancé.

Tout d'abord la rue Rabelais avance bien. Entre la rue Jules Romains et l'avenue Salvador Allende il n'y avait, il y a encore que quelques mois, qu'un grand terrain vague lieu de la pollution au pyralène. Maintenant on peut admirer une belle rue recouverte d'une belle couche d'enrobé flambant neuf qui structure le secteur en quatre blocs. Pas encore ouverte à la circulation cette voie permettra de mieux circuler autour des logements d'Alliade et du Lycée des Canuts,

 

 et au sud entre les logements de La Poste Habitat et le foyer Adoma.

 

L'avancée des travaux a permis de réouvrir le petit parking situé à l'arrière du parking du Casino.

Toujours le sujet de la voirie, afin d'assurer la sécurité et de ralentir la vitesse des véhicules sur l'avenue Salvador Allende, des ralentisseurs ont été installés par la Métropole.

Côté construction, le bétonnage se poursuit autant pour le projet de la SIER

que pour les 100 logements sociaux d'Alliade.

 

Enfin, à tout seigneur tout honneur, l'école Beauverie ouvre normalement ce jour.

 

Après des mois d'attente, des mois de procédures juridiques, des lettres recommandées perdues puis retrouvées, des mois et des mois d'éclairage du chantier en continu jour et nuit, des milliers d'heures de gardiennage supplémentaires, etc....

le déménagement a enfin eu lieu. Les enseignants et les enfants trouveront une école flambant neuve qui aura coûté avant les frais supplémentaires dus au retard la bagatelle de près de 20 millions d'euros!

Thierry CAILLOT.