Virginie COMTE : mon bilan après deux ans de mandat en charge de la Petite Enfance.

La compétence Petite Enfance ne relève pas que des municipalités. C’est une politique nationale que nous prenons à bras le corps avec l’aide des partenaires indispensables que sont la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) du Rhône et le Conseil Général qui nous apporte leur soutien. Comme nous l'avions mentionné tout au long de la campagne pour les élections municipales en 2014, l'éducation et la petite enfance sont les priorités phares de ce mandat.

Et, parce que la petite enfance est un enjeu majeur, et parce que l’accompagnement des enfants et leur développement sont au centre de nos préoccupations, nous avons volontairement pris le parti d’être acteur de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle.

Bien que dans un contexte de contraintes financières de plus en plus prégnant, nous nous devons de maintenir une qualité d'accueil des enfants au sein de toutes les structures municipales.

Comme chacun le sait, la CAF a fortement réduit ses subventions. Il y a plusieurs années, notre ville a été un précurseur car cet organisme finançait certaines formations pour les professionnels de santé mais aussi d'autres actions grand public au moyen de subventions (livret d'accueil...). Depuis, la ville a surtout développé le nombre de berceaux afin de rattraper son retard par rapport à la moyenne nationale. Actuellement cette moyenne est de 14 enfants pour 100 places; à Vaulx-en-Velin nous ne proposons que 7 places pour 100 enfants.

Aussi, malgré le nombre croissant de places crées ces dernières années, un manque conséquent de berceaux pour accueillir les petits Vaudais se fait sentir. Depuis 2 ans, nous avons donc crée 12 places de crèches sur la ville, mais aussi favorisé l'implantation d'une crèche d'entreprise de 30 places sur le Sud de la ville. D'ici quelques mois, une autre structure de Vaulx Sud verra sa capacité d'accueil augmentée de 10 places.  De plus, près de 50 berceaux verront le jour dans les 2 prochaines années.

Dans le même temps, nous avons optimisé les places de crèches afin qu'un maximum d'enfants puissent en profiter. Nous avons établi des règlements afin d'éviter que des places restent vacantes chaque jour alors que des parents dans le besoin auraient pu faire garder leurs enfants. Ceci a permis d'augmenter les recettes de 21 % lors du premier trimestre d'application. Et nous allons continuer dans ce sens...

Concernant les Relais d'Assistantes Maternelles (RAM) de la ville au nombre de 4, nous avons choisi de travailler en partenariat avec certains de nos collaborateurs afin de les valoriser et de les faire connaître auprès des professionnelles mais aussi des familles. Aujourd’hui, la mission des RAM se structure autour des priorités suivantes :

• Animer un lieu où les professionnels de l’accueil à domicile , enfants et parents se rencontrent, s’expriment et tissent des liens sociaux,

• Organiser un lieu d’information, d’orientation et d’accès aux droits pour les parents, les professionnels ou les candidats à l’agrément,

• Contribuer à la professionnalisation de l’accueil individuel,

• Participer à une fonction d’observation des conditions locales d’accueil des jeunes enfants.

Pour mener à bien ces missions, les relais proposent des ateliers d’éveil qui sont des moments d’échanges autour du jeu tout au long de la semaine. Sur ces temps les assistantes maternelles et les parents sont libres de venir et de partir à l’heure qu’ils souhaitent. Aujourd'hui il existe une demande croissante des assistantes maternelles pour accéder aux différents RAM. Aussi, les contraintes d'emploi du temps auxquels les familles doivent faire face en raison de leurs obligations professionnelles ne permettent pas aux personnes de rencontrer les personnels des RAM pour être informé et conseillé dans leurs démarches ou être mis en contact avec les ASMAT (Assistantes Maternelles).

Dans ce contexte, l’objectif est de faciliter l'accessibilité à nos 4 structures municipales qui bénéficient déjà d’une fréquentation régulière mais qui devra se développer au cours des prochaines années.

Le relais propose aussi un accompagnement individuel aux assistantes maternelles et aux familles dans toutes les démarches liées à l’embauche sur Rendez-vous. Ce service ouvert depuis maintenant quelques années est plébiscité par le public qui fréquente la structure, mais force est de constater que le nombre d'assistantes maternelles qui fréquentent ces lieux de rencontre est faible, et ce malgré l'offre proposée. La diversité des actions engagées par le RAM permet pourtant de répondre aux besoins d’un public dont les attentes sont très diverses : débat à thème (alimentation, risques domestiques..) formation continue et VAE (CAP petite enfance) formation musique, formation premier secours.... Ainsi sur le territoire, Le RAM se veut être un lieu d’échange autour de la petite enfance, complémentaire et partenaire du centre social CAF, des services de la PMI, des services enfance et jeunesse de la ville de Vaulx-en-Velin comme la crèche municipale, la future médiathèque, le centre de loisir...

Concernant les assistantes maternelles en recherche d'emploi sur notre territoire vaudais, des ateliers chômage ont été mis en place en partenariat avec Pole Emploi et notre ville. Les assistantes maternelles ont répondu présentes à ces ateliers dont le bilan est plus que positif. En effet, certaines d'entres elle ont réalisé que, bien qu’exercée à domicile, cette activité est un véritable métier . Elles ont gagné en confiance et commencent à rompre leur isolement en formalisant entre elles un réseau. A ce jour, ce travail collectif a été l’occasion de faire le point sur les listings des assistantes maternelles agréées demandeurs d’emploi et de l'épurer. Il a permis de poursuivre le partenariat avec Pôle Emploi en développant ces ateliers sur l'ensemble des RAM de la ville.

De plus un guide d'accueil a été ré édité en 2015. Il a été distribué en exclusivité lors du premier forum de la petite enfance de la ville de Vaulx-en-Velin qui a eu lieu  en mai 2015 " doudou cherche nounou " qui a été un franc succès car il a permis de mettre en relation des assistantes maternelles à la recherche d'un emploi et des parents à la quête d'une personne pour faire garder leur enfant. L'ensemble des partenaires étaient réunis ce jour là au Centre Charlie Chaplin ainsi qu'au Planétarium. La seconde édition de ce forum aura lieu en mai 2016 au même endroit avec une conférence très intéressante mais aussi d'autres ateliers qui auront lieu tout au long de cette journée.

Vidéo à retrouver via le lien suivant : https://06-lvl3-pdl.vimeocdn.com/01/931/5/129659019/376316048.mp4?token=082df293a00efb495bfb2&expires=1458076494&filename=Doudou%20cherche%20Nounou-SD.mp4&download=1

Une des actions phare est la mise en place des petits explorateurs de l'espace résultat d'un travail remarquable entre les assistantes maternelles des relais municipaux, des établissements d'accueil des jeunes enfants de Vaulx-en-Velin, les espaces jeux de la direction de l'éducation, l'école de santé social du sud est et de nombreux artistes.

A chaque fin de mois, des séances sont réservées aux professionnels de la petite enfance mais aussi aux enfants accompagnés de leurs parents.

Malgré les restrictions budgétaires nous avons aussi depuis 2 ans réussi à maintenir les spectacles de Noël; le dernier a eu lieu au Cirque Imagine en décembre 2015 et ce fut un grand succès !

Les prochains objectifs sont de continuer la ligne de conduite que nous avons établi, c'est-à-dire accueillir les maximum d'enfants vaudais dans nos structures. Avec l'ouverture de la future école Beauverie en 2018, nous allons travailler en partenariat avec l'Education Nationale afin d'établir des classes passerelles en école maternelle pour construire un accès progressif à la scolarisation, un sas avec la classe des petits. Cela permettrait d’envisager une entrée à l’école tout au long de l’année, adaptée à l’évolution de jeunes enfants, avec un professeur d’école, un éducateur jeune enfant et une ATSEM, ayant un CAP petite enfance, qui formeraient une équipe pluri-professionnelle. L’objectif principal serait d’accueillir les enfants n’ayant pas bénéficié d’un accueil collectif et donc de socialisation et d’apprentissages avec des professionnels sur l’approche des différents langages.

Virginie COMTE, Conseillère Municipale déléguée à la petite enfance et à l'insertion des jeunes.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook