Des citoyens toujours plus éloignés des décisions.

Mercredi 7 juillet 2021.

Pour la seconde année de suite, l’été arrive comme un espoir pour tous, de voir le Covid-19 disparaitre. Cette disparition nous la souhaitons tous. Depuis trop longtemps nos vies sont déstructurées, nos jeunes sont en souffrance sociale, nos familles sont partiellement isolées, notre économie est chahutée. La fin de cette pandémie sera au rendez-vous si chacun d’entre nous continue à prendre ses précautions, à appliquer les gestes barrières minimum, et surtout si chacun se fait vacciner pour le bien de tous, pour le bien de la collectivité. C’est l’espoir de bientôt pouvoir jeter nos masques « pour toujours » qu’il nous appartient à chacun de faciliter en se rendant dans un centre de vaccination.

Pendant la maladie, le monde continue de tourner et la situation de notre ville d’empirer.

La dernière mauvaise nouvelle à laquelle nous, vaudais, avons été confronté, est l’incroyable taux d’abstention lors des dernières élections régionales. En moyenne ce fut 88% des vaudais qui ne se sont pas rendus aux urnes avec certaines pointes à 94%. La défiance face aux élections ne date pas d’aujourd’hui mais depuis quelques années nous nous enfonçons un peu plus à chaque scrutin. Les explications sont nombreuses et sur notre ville le mode de fonctionnement autocratique de l’actuelle Maire ne fait qu’accentuer l’impression qu’ont les vaudais que rien de sert de s’exprimer, rien ne sert de proposer, rien ne sert de participer, puisque tout est déjà fait et cela quel que soit le sujet.

Ce n’est pas la multiplication des conseils participatifs (14 en tout !) qui arrange le sentiment des vaudais ne jamais être écoutés car plus la municipalité demande leur avis aux vaudais, moins elle les entend ! Plus les besoins de nos concitoyens sont criants moins les élus les prennent en compte. Aux demandes d’espaces sportifs pour tous, les élus répondent par un pétanquodrome à 4 millions d’euros pour 30 boulistes. Aux besoins d’espaces verts la municipalité répond par le bétonnage des espaces publics. Aux légitimes besoins de sécurité, la Maire répond par des stages de moto cross tout frais payés aux frais des contribuables.

Que les vaudais soient rassurés, nous continuerons à les défendre, à les aider, et à lutter contre l’autocratie de notre Maire.

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

(Chronique du Journal Municipal de la Ville de Vaulx-en-Velin du 7 juillet 2021).

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook