Les élus de l'opposition sont des citoyens à part entière (le communiqué de presse).

Lundi 7 juin 2021.

A lire ci-dessous notre communiqué de presse.

"L’autocratie et la manipulation de la maire de Vaulx-en-Velin Hélène GEOFFROY a atteint récemment un stade jamais atteint. Ainsi elle nous a écrit pour nous signifier de ne plus participer aux réunions publiques ni de nous « Immiscer dans des échanges citoyens » pour ne pas « déposséder les habitants de leur parole, de dévoyer la nature participative de ces instances à des fins politiciennes ». Elle va à l’encontre de toutes les règles de la démocratie, mise à mal sur notre ville depuis des années.

L’autocratie Geoffroy ne fait que croître d’années en années sous couvert de pseudo participation citoyenne. Ainsi tout récemment les budgets participatifs des conseils de quartier ont été liquidés pour être remplacés par des structures et organisations à la botte de l’édile. Elle met donc en coupe réglée les conseils de quartier. Alors qu’elle n’a toujours pas mis en place les nouveaux conseils de quartier, elle nous envoie une injonction de ne plus participer aux réunions des conseils de quartier sur la base d’un règlement qui n’est pas encore en vigueur, et pire, cite dans cette injonction une réunion qui n’a été adressée qu’à des personnes ciblées (*voir ci-dessous) !

Depuis le début de son deuxième mandat, elle réduit encore nos possibilités de nous exprimer en conseil municipal, lieu normalement d’échanges et de de débat, qui sont devenus des monologues d’autosatisfaction interminables de la maire et ses adjoints sans jamais aucune réponse responsable à nos questionnements, des refus de parole, et pire, en coupant nos micros à de multiples reprises, en particulier lors de ce dernier conseil municipal, parce que nos interventions n’agréait pas la maire. Nous n’avons plus le droit de répondre après nos interventions, malgré nos demandes insistantes lors de la dernière conférence des présidents de groupe, au nom du droit de réponse lorsque nous sommes pris à parti.

Nous dénonçons des pratiques antidémocratiques, qui veulent retirer aux élus d’opposition leur rôle de citoyen alors qu’ils en sont leur représentant, à qui on ne donne la parole que dans une arène faite de règles illégitimes et autocratiques, des réponses qui détournent les propos pour amener des réponses méprisantes, dévalorisant la fonction d’élu.

Si la Maire représente une majorité relative des vaudais, elle ne doit pas oublier que mépriser et maltraiter son opposition, c’est mépriser et maltraiter les 60% des inscrits qui ont voté pour son opposition.

Les élus de l’opposition sont avant tout des citoyens et ont le droit de participer à toutes les manifestations et réunions publiques, toutes les instances de discussions et de représentation. Représentant 60% des vaudais qui se sont exprimés, ils sont des citoyens et leurs représentants.

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

* La réunion du 5 mai 2021 s’adressait aux anciens membres du bureau des huit conseils de quartier.

Deux des membres du bureau du conseil de quartier du village n’ont jamais reçu de mail pour ce que nous en savons. 10 habitants étaient présents à cette réunion (cf Monique Desgouttes qui y était). Plusieurs élus présents, dont Mme Chouarbi (qui s’appelle maintenant Djerbib), conseillère municipale de la majorité déléguée aux seniors, et donc plusieurs élus de l’opposition, dont M. Marion, M. Forca et Mme Bertin

En considérant que le nouveau règlement s’appliquait donc aux anciens CQ, Mme Chouarbi n’avait donc rien à y faire non plus, puisque sa délégation n’avait aucun lien avec les seniors.

Pour finir sur cette réunion qui n’avait en plus aucun enjeu, on regrettera les propos indécents de l’ancien maire Pierre Dussurgey, maintenant adjoint de quartier, arrivé avec 1h30 de retard, qui s’est permis d’incendier de façon déplacée les élus qui ont demandé des précisions sur les sujets présentés, au même titre que les habitants."

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook