Vaulx, Territoire de non droit?

Mercredi 5 mai 2021.

Nous alertions mi-avril  la maire et le préfet pour dire que la loi n’était pas respectée sur notre ville ! Cette fois-ci celle du Covid, des règles édictées pour nous protéger, riches, pauvres, de toutes origines, de toutes religions, avec port du masque pour protéger nos ainés, nos amis à risques, où nous évitons les réunions à plus de six afin de retrouver au plus vite une vie normale.

Nous avons donc dénoncé un marché implanté depuis le 12 avril au Mas ouvert au-delà des heures de couvre-feu et avec une foule trop dense et trop peu protégée. Nous avons interpelé la Police Municipale, puis la Nationale pour que la loi soit respectée pour la sécurité et l’égalité de tous. Dans une vidéo diffusée sur FB, les vaudais ont pu voir la Maire parcourir le lendemain à 19h15 ce marché du Ramadan. Nous avons fait un communiqué lui demandant de faire respecter les règles pour tous. Le marché du Ramadan est prévu depuis plusieurs mois  et elle aurait dû anticiper si elle travaillait. La maire enterre l’affaire dans la presse en parlant d’autres choses mais ne fait rien : la marché continue, comme avant et la dérive continue : Crimes, Rodéos, feu d’artifice font notre quotidien. Dimanche soir, les bus ont arrêté de circuler, pénalisant les Vaudais.

               Le non-respect des règles ne s’arrête pas là. A la rentrée scolaire, les règles imposées aux écoles pour éviter la propagation du virus ont été mises à mal dans toutes les écoles primaires : les élèves du périscolaire sont mélangés en complète incohérence avec ce que les enseignants et le personnel de cantine s’astreignent, et le virus peut tranquillement se promener d’une classe à l’autre ! C’est irresponsable et c’est encore la faute de la maire. Elle avait quinze jours pour s’y préparer et déjà, les classes se ferment !

              La maire et ses proches ne travaillent qu’à  la campagne nationale pour le poste de premier secrétaire du Parti Socialiste. Si elle n’a pas le temps de s’occuper des Vaudais, qu’elle démissionne et ne reste qu'élue à la Métropole ! C’est d’ailleurs à cela que doit servir le non cumul des mandats. Espérons qu'un jour, Vaulx-en-Velin puisse redevenir un territoire républicain.

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

(Chronique du Journal Municipal de la Ville de Vaulx-en-Velin du 5 mai 2021).

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook