2020 une année sombre qu’il faudra surmonter. 2021, l’année où tout sera à reconstruire.

Mercredi 6 janvier 2021.

Le virus de la Covid s’est répandu en Chine en janvier 2020 et les usines fermaient dès février. Personne n'imaginait que ce virus atteindrait l'Europe et en particulier la France si vite et si violemment. Des milliers de morts en deux mois, des masques qui n'arrivaient pas.

Chez nous des vaudais laissés seuls face à la solitude. Pas de médecins possible… trop risqué ! Puis le beau temps est arrivé et le virus a reculé. Entre temps, les mauvaises habitudes vaudaises se sont développées : feux d'artifice, rodéos, conduites dangereuses qui blessent gravement et à plusieurs reprises. Pire : sans les enseignants derrière eux, les enfants décrochent.

L'été est arrivé et tout le monde a retrouvé le sourire. Les masques sont tombés facilement, trop facilement.

Puis septembre est venu, et le virus est reparti. Les règles de distanciation étaient moins appliquées avec pour conséquence en novembre la réinstallation du couvre-feu.

Maintenant, ce virus commence à avoir d'autres conséquences insidieuses sur l’économie et la vie quotidienne de chacun. Le chômage partiel avec des revenus amputés de 20% est catastrophique pour certains. Les entreprises ferment, les licenciements arrivent. Les temps sont durs. Entre confinement, déconfinement, couvre-feu, port du masque et le mauvais temps, le moral est au plus bas. A Vaulx, la cantine gratuite, promise jusqu'au 31 décembre, a été utile, mais n'est pas prolongée. Manœuvre électoraliste s’il en est. Pas de débat sur le sujet, à notre grand regret ! Nous avions demandé une cantine gratuite pour ceux qui en avaient besoin en juin sans échéance !

Les fêtes ont été pour beaucoup l'occasion d'un répit, de renouer les liens si nécessaires à notre bien-être. Les vaccins arrivent dans quelques semaines mais n'oubliez pas de vous protéger, de protéger vos proches, encore un peu !

2021 sera encore difficile. Il va falloir se remettre en cause, reconstruire une vie professionnelle, une famille, remotiver nos enfants ; c’est ensemble qu’on relève le mieux les challenges.

Nous vous souhaitons une année 2021 faite de santé et de retour à la normale le plus rapidement possible. Que nos relations sociales et notre économie redémarre au plus vite pour notre plus grand bonheur.

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

(Chronique du Journal Municipal de la Ville de Vaulx-en-Velin à paraitre le 6 janvier 2021).