Les vaudais méritent un maire et une équipe à 100%.

Mercredi 2 décembre 2020.

Malheureusement la mobilisation des actuels élus du PS pour les vaudais n’est pas à l’ordre du jour.

En matière d’éducation les problèmes sont nombreux. La gratuité de tout pour tous (promesse électorale de l’équipe actuelle) a créé des cantines surchargées et une qualité des repas rarement au rendez-vous. Pour les mêmes raisons, le périscolaire vendu comme activité structurante, se voit très critiqué et décrié par les parents et enseignants. Enfin l’entretien des écoles et les réponses aux préoccupations matérielles de ces derniers restent lettres-mortes. Et rien ne change par la faute d’élus absents.

En matière d’environnement la situation n’est pas meilleure. Les dernières créations urbaines ont oublié l’écologie. Le bétonnage et le goudronnage de la ville se poursuit. Le parking de l’école Carthailac, l’Esplanade Tase, la Place Boissier, allant même jusqu’à raser un bois pour installer un LidL, ont oublié la préservation de l’environnement et sont les symboles de la minéralisation et de l’artificialisation des terres. Et rien ne change, faute d’élus compétents… 

Rien ne change non plus pour la sécurité. Les 50 policiers municipaux annoncés pour début 2020 ne sont que 32 en cette fin d’année. Les rodéos, les incivilités, les trafics et tout récemment les tirs de mortiers sur le commissariat sont devenus des actes normaux. Comme le disent les élus : « c’est pareil partout ailleurs ». Non ce n’est pas pareil ailleurs ! Et tout le monde le sait. Vaulx est une ville sans Loi où la maire elle-même a été condamné 9 fois par les tribunaux ces 3 dernières années. 

Rien ne change car notre maire ne pense qu’à sa carrière. Chacun sait qu’elle a la tête ailleurs, que ce soit auprès de l’association des Maires de France, Présidente de l’Epareca à Lille, ou au cœur de Lyon, à la Métropole et présidente de la SERL ; et plus récemment dans les arcanes du Parti Socialiste dont elle brigue la Direction. Elle fait le tour des plateaux télé pour vendre son projet socialiste (sic pour la candidate LREM !) faisant la leçon au gouvernement, vraiment loin des vaudais. Son objectif est de quitter Vaulx : alors qu’elle parte cette maire à 100% ailleurs !

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

(Chronique du Journal Municipal de la Ville de Vaulx-en-Velin à paraitre le 2 décembre 2020).

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook