Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin exige des actions concrêtes pour la sécurité dans la ville.

Dimanche 20 septembre 2020.

Chaque jour les vaudaises et les vaudais voient l’insécurité routière grandir à travers la ville. Hier encore, vendredi 18 septembre, à 20h, un jeune était renversé square Gilbert Dru par une Audi de grosse cylindrée immatriculée à l’étranger ; cette Audi avait auparavant écumé les rues de la ville tout l’après-midi durant en toute impunité.

On ne compte plus les infractions au Code de la Route ou à la simple intelligence et au bon sens, de la part de motos, quads, scooters, voitures, camionnettes et autres véhicules de grosses cylindrées. Ces comportements criminels de non-respect de la vitesse autorisée, des sens interdits, des interdictions de rouler sur les trottoirs, des passages aux feux rouges, des dépassements interdits, des stationnements dangereux ou gênants, etc…, créent de nombreux accidents. Chaque semaine apporte son lot d’accidents graves, de blessés plus ou moins importants, et de familles dans la peine d’un enfant évacué aux urgences. C’est d’abord aux victimes de ces accidents que tous les membres d’Agir Ensemble Pour Vaulx-en-Velin pensent. Car ces accidents sont inadmissibles et nous les condamnons avec vigueur. Nous assurons les victimes et leurs familles de tout notre soutien.

Il est urgent que les acteurs publics en charge de la sécurité routière, que ce soit Monsieur le Préfet, Madame la Maire, les commissaires de Police, le chef de la Police Municipale, agissent pour faire cesser les comportements inadmissibles de quelques-uns qui font peur à une très grande majorité des vaudais. Les moyens en hommes et en matériels doivent être adaptés et utilisés (vidéosurveillance en particulier). Il ne suffit plus d’avoir l’obligation de moyens, mais d’avoir des résultats. Il n’est plus possible :

  • D’avoir des autorités inactives face à des actes illégaux,
  • D’avoir une population vaudaise abandonnée à son sort,
  • D’avoir des rues vaudaises où l’on peut se faire blesser ou tuer, juste par la faute de délinquants routiers non poursuivis par laxisme des responsables.

Agir Ensemble exige des actes pour lutter contre l’insécurité routière. Les responsables (Préfet, Maire, Adjointe à la sécurité, commissaires, chefs de la police), par leur laxisme, leur volonté de ne « pas céder à la provocation » sont aujourd’hui responsables de cette situation devenue très dangereuse, faisant des victimes quasi hebdomadaires. Ils doivent aujourd’hui prendre leurs responsabilités et être fermes face aux incalculables délits quotidiennes sur la ville afin d’éviter de futurs drames.

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook