L'APVV fait reculer la maire, qui était une nouvelle fois hors la loi!

Samedi 12 décembre 2020.

Vous trouverez ci-dessous l'intervention que nous avons fait lors du conseil municipal d'hier soir. Nous sommes heureux d'avoir permis par notre action auprès du Préfet (voir courrier ci-dessous) à faire reculer la maire de Vaulx qui une fois de plus était dans l'illégalité.

"Nous découvrons sans surprise que vous êtes revenu sur l’avance à la société RUIZ pour le gros œuvre de la piscine.  Nous rappelons, à ceux qui nous suivent, que le 10 juillet dernier, nous avons soulevé qu’il était surprenant de verser 60% d’une avance de marché, sur 573K€… quand même, alors que les travaux n’avaient pas commencé. Alors en effet, c’est possible de faire une telle avance si, selon l’ordonnance du gouvernement du 25 Mars 2020, cela permet de ralentir la propagation du virus du Covid. Or, la société RUIZ n’a toujours pas commencé.

Alors, vos menaces, « mes insinuations », comme vous nous l’avez dit et répété de façon menaçante, avaient une raison d’être. Parce que vous ne pouviez pas utiliser cette ordonnance puisqu’ils ne commençaient pas ! Alors nous avons écrit au préfet, et la conséquence est là : vous avez reculé et nous sommes revenus à une avance de 20%, ce qui est usuel ! Ce qui nous chagrine, à nouveau, c’est que vous, comme d’habitude, vous ne respectez pas les lois. Une fois de plus ! Après vos 9 condamnations par diverses juridictions, une fois de plus, vous êtes hors la loi et délibérément ! Et pourtant, la loi est pour tous, même pour vous ! La preuve.

Et il n’y a pas que cela qui nous chagrine. Il y a surtout que le chantier de la piscine n’a pas commencé. Vous avez tout rasé, désamianté, puis tout est resté dans cet état. Et cela depuis maintenant un an. On paie une société qui fait du gardiennage… qui coute… et vous n’avez pas démarré les travaux. Les travaux de rénovation de l’entrée de votre maison, l’Hôtel de ville, eux, se sont fait ! Un chantier utile pour les vaudais ? Ils jugeront si le plus important pour eux est le rez-de-chaussée de votre bureau ou leur piscine ! Et il y a aussi le pétanquodrome qui est lancé, avec la commande de la maitrise d’œuvre. Mais la piscine vous vous en moquez.  Et pourtant, elle ne touche pas une trentaine de gamins. Elle touche tous les gamins de Vaulx. Mais elle n’est pas prioritaire pour vous et vos amis. D’ailleurs, vous avez refusé, dès le budget 2019, de l’identifier en opération d’équipement, préférant la noyer dans la masse si j’ose le dire ! Mais nous comprenons pourquoi maintenant, car cette piscine, dans la 1ere délibération du 6 juin 2018, devait être livrée et opérationnelle en septembre 2020.  Une honte. Une honte. Encore un équipement sportif important que vous avez négligé, le sport n’étant pas prioritaire pour vous, mais une belle ou moche entrée de ville, pour votre ego, c’est mieux. Eh bien non, c’est inapproprié.

Nous allons finir sur la question que nous avons posée le 10 juillet dernier : c’est l’état des finances de la ville. Outre vos priorités personnelles, c’est surtout que vous n’êtes pas en capacité de payer les fournisseurs. C’est pour cela que peu d’entreprises répondent sur Vaulx, et lorsqu’elles répondent elles sont toujours 20 à 30% au-dessus du prix établi par les maîtres d’œuvre. Nous vous avons demandé un état des paiements des 4 plus gros chantiers de la ville : l’école CARTHAILAC bungalow, la médiathèque, votre Hôtel de ville et l’école sur l’ex-décharge GIMENEZ. Bien évidemment nous ne les avons pas eus. Pourtant, lors du conseil municipal, vous vous y étiez engagé. Sommes-nous solvables ? J’en doute.

Dans l’attente enfin de ces éléments, nous ne vous félicitons pas pour cette mauvaise gestion mais nous nous félicitons de vous avoir fait reculer quand vous étiez une fois de plus dans l’illégalité."

CQFD!

Sacha FORCA pour le Groupe AEPVV

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook