Le souvenir du génocide arménien et des déportés.

Dimanche 26 avril 2020.

Le 24 avril nous nous souvenions tous du génocide arménien de 1915. Déjà 105 années que ce massacre hante les esprits. Dans l'aveuglement de la barbarie, un peuple massacré. Des familles détruites à jamais.

Aujourd'hui 26 avril, journée internationale du souvenir des victimes de la déportation, nous avons l'occasion de ne pas oublier toutes les victimes déportées quel que soit leur âge, leur nationalité, leur orientation religieuse ou sexuelle. Là aussi, des familles détruites à jamais.

Souvenons nous. Même si aujourd'hui, avec le confinement, les discours furent numériques, même si nos corps n'étaient pas présents sur la Place de la Nation ou au square du 24 avril 1915, nos esprits étaient à la mémoire et au souvenir. Pensons aux victimes, à toutes les victimes de la barbarie.

Romain PETIT.