Pourquoi deux pédiluves à l'entrée du parking Aubert?

Lundi 26 août 2019.

La semaine dernière, j'ai enfin découvert le tout nouveau parking public du stade Aubert.

Pour mémoire, ce parking jamais prévu, jamais imaginé par qui que ce soit, jamais demandé par personne, est sorti un jour du cabinet de la maire comme le projet structurant du secteur des Petites Cités destiné à résoudre les problèmes de stationnements locaux.

Refusé par le conseil de quartier (lire ICI notre article du 28 février dernier) mais quand même lancé, il aura coûté entre 70.000 et 100.000 euros.

Le résultat est-il à la hauteur du budget?

Chacun jugera sur place à partir du "plan de vente".

Un joli plan où tout semblait vert, avec de beaux arbres.

A ce jour, en tout cas, le résultat est loin du compte. Le site est devenu très minéral en gore compacté.

 

Deux superbes marronniers ont été coupé pour faire place nette aux voitures.

On ne reviendra pas, non plus, sur la barrière tordue, mais il est quand même dommage qu'un si "joli" projet ne soit pas accompagné d'un plan de nettoyage et assez difficile à comprendre, que le parc à vélo ait été démonté et abandonné dans un coin. Belle vision du développement durable!

  

Enfin, et c'est surtout la question centrale du projet, pourquoi deux pédiluves ont-ils été installé à chacune des entrées du site? Etonnante installation!

  

Est-ce un ultime regret de ne pas avoir réalisé le projet de centre aquatique? Est-ce une obligation nouvelle de la ligue de football qui va imposer aux spectateurs des matchs de rentrer sur le site les pieds mouillés?

Nul ne le sait.

Projet imposé. Projet mal pensé. Projet has been. Juste une opération de publicité qui fait plouf à 6 mois des élections.

Christine BERTIN.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014

Lien Facebook