La Maire encore hors-la-loi.

Mardi 15 octobre 2019.

Le 18 avril 2019, la mairie de Vaulx-en-Velin déposait une demande de permis de construire auprès du service urbanisme de la mairie de Vaulx-en-Velin pour l’agrandissement et le réaménagement du rez de chaussée de l’hôtel de ville ; ces travaux sont d’ampleur puisque le budget affecté est de 1.400.000 euros pour la construction d'une nouvelle salle de réception, d'une nouvelle salle des mariages et d'une nouvelle salle du conseil municipal.

Sans permis de construire, des travaux préparatoires ont débuté dans les locaux concernés durant l’été 2019 (voir photos ci-dessous).

  

Ils se sont poursuivis dès la rentrée par des démolitions puis il y a 10 jours par des travaux de gros œuvre (voir photo ci-dessous datant de ce week-end).

 

A ce jour ces travaux mandatés par la municipalité de Vaulx-en-Velin se poursuivent donc toujours sans l’ensemble des avis des autorités concernées pour ce qui concerne la sécurité incendie, l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, …. Pourtant sans cela personne ne peut légalement engager de travaux.

L’illégalité actuelle de ces travaux ne fait donc aucun doute mais nous ne pouvons pas saisir la maire de Vaulx-en-Velin qui dans le cas d’espèce est juge et partie.

Nous avons donc saisi Monsieur le Préfet et Monsieur le Procureur de la République afin qu’ils demandent à Madame la Maire de respecter la Loi (voir courriers joints). Nous savons cette mission délicate car la première magistrate de la ville est coutumière du fait ayant déjà été condamnée 8 fois par les tribunaux en moins de deux ans :

  • 1° fois : par le Tribunal Administratif en mai 2018 pour le refus de signer un permis de construire de 11 logements rue Louis Duclos début 2016 (pourtant conforme au Plan Local d’Urbanisme (PLU) et validé par le conseil de quartier), 
  • 2° fois : par le Tribunal Administratif en juin 2018 pour le retrait illégal de délégation de deux adjoints en février 2016 (action sans respect des délais au moment de la nomination comme Secrétaire d’Etat),
  • 3° fois : par le Tribunal Administratif en août 2018 en référé pour le licenciement illégal de 3 agents en juin 2018 (sans proposition de reclassement pour justifier des ouvertures de postes de policiers),
  • 4° fois : par le Tribunal de Grande Instance en référé en août 2018 pour le non-respect de la réglementation du travail et de la sécurité sur le chantier de l’école Beauverie en 2017 et 2018 (urgence à ouvrir l’école le 2 septembre comme prévu au prix de la sécurité des ouvriers du chantier),
  • 5° fois : par le Tribunal Administratif en septembre 2018 pour le non-respect du PLU lors de la signature d’un permis de construire rue Franklin au Village (un permis sans intégration dans l’environnement et sans suffisamment d’espaces verts),
  • 6° fois : par le Tribunal Administratif en décembre 2018 pour le non-respect depuis plusieurs années des règles de voirie et du code de la route allée des cardons (blocage des entrées-sorties d’une habitante par son voisin sans action de la mairie),
  • 7° fois : par le Tribunal Administratif en mars 2019 pour refus de signer un permis de construire rue Brunel à la Tase en septembre 2017 (sursis à statuer obtenu à la demande du conseil de quartier mais jugé illégal).
  • 8° fois : par le Conseil d'Etat en avril 2019 qui a refusé la requête d'annulation du PC de la rue Franklin (voir 5° cas ci-dessus).

Nous comptons sur leur sens des responsabilités et sur leur volonté de faire appliquer les lois de la République à Vaulx-en-Velin comme ailleurs même si la Maire de Vaulx-en-Velin ne le souhaite pas.

Les vaudais peuvent compter sur les élus d’Agir Pour Vaulx-en-Velin pour les défendre et pour faire appliquer la Loi. Comme nous, ils ne veulent plus d’une maire hors la loi.

Stéphane BERTIN.

Une petite fête de la science.

Samedi 12 et dimanche 13 octobre 2019.

Cette semaine se déroulait la fête de la science à travers tout le pays.

De nombreuses animations et activités se sont déroulées partout en France depuis lundi.

A Vaulx, la semaine de la Science se déroule aujourd'hui et demain au planétarium. Un service à minima centré sur le seul planétarium.

Au programme (source planetariumvv.com) de ce samedi 12 octobre:

* A 11h : L’intrépide Petite Taupe – 4-7 ans : Platon la petite taupe va-t-elle oser sortir de son refuge pour explorer les mille et une merveilles qu’elle aperçoit à l’extérieur ? Le Soleil, mais aussi le ciel nocturne et ses astres scintillants…

* A 14h & 15h30 : Objectif : Lune – tout public dès 8 ans : Que savons-nous réellement sur le satellite naturel de la Terre ? Une immersion unique dans les paysages lunaires, et un retour en images sur les missions Apollo. Dépaysement assuré !

* A 17h : Trous Noirs – adultes/ados : Que se passerait-il si vous vous approchiez d’un trou noir ? Le temps s’arrêterait-il ?
Glisseriez-vous dans une autre dimension ? Pour le savoir, initiez-vous à la physique des trous noirs, véritables puits de l’espace-temps et énigmes pour la science…

Pour dimanche 13 octobre ce sera:

* A 11h : Vacances sur Altaïr – 4-7 ans : Entre Lum la luciole et Bog le papillon, la discussion fait des étincelles pour savoir ce que sont vraiment les étoiles : des lucioles géantes ou des lampadaires ? Décidés à en avoir le cœur net, ils entreprennent un voyage à bord d’un vaisseau spatial pour partir à la découverte de ces drôles de lumières dans la nuit.

* A 14h & 15h30 : Objectif : Lune – tout public dès 8 ans : Que savons-nous réellement sur le satellite naturel de la Terre ? Une immersion unique dans les paysages lunaires, et un retour en images sur les missions Apollo. Dépaysement assuré !

* A 17h : Explorer l’Univers – adultes/ados : L’astronome d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui des siècles passés, seul avec son télescope ! Au contraire, il collabore avec des équipes internationales, et utilise des outils d’observation de haute technologie… Un voyage au cœur de la recherche, pour en connaître les passionnants enjeux. 

Il y aura aussi la visite libre des expositions, la visite guidée de l'exposition Space Dreams, et des ateliers de fabrication de fusées.

Heureusement qu'il y a donc notre bon planétarium, sinon la Fête de la Science à Vaulx serait le vide intersidéral. Rien à Ebulliscience, aucun partenariat avec les écoles, ni avec les collèges, ni avec les deux lycées. Rien avec l'ENTPE. Rien avec l'ENSAL. Et pourtant nous avons une adjointe chargée de la culture scientifique. Probablement vit-elle ses derniers mois d'élue plus tournée à promouvoir son image sur les réseaux sociaux qu'à promouvoir la science. Belle occasion ratée!

Thierry CAILLOT.

Pour mieux comprendre le dossier de transfert du LIDL.

Vendredi 11 octobre 2019.

Fin juin, l'équipe municipale socialiste vaudaise présentait le projet d'école et de pétanquodrome prévu avenue Marcel Cachin. Moment de publicité, de communication pour parler d'un projet qui ne serait pas construit avant des années.

A cette occasion, les vaudais découvraient en plus de ce double projet, un supermarché LIDL de 1273 m² de surface de vente, 81 places de parking juste à côté de l'école.

Depuis, une pétition court la ville pour demander l'arrêt de ce projet de transfert qui va conduire à démolir l'actuel site situé aux croisements des trois quartiers du Village, du Mas et de la Grappinière.

Face aux polémiques, il est temps de faire ce qui aurait dû être fait depuis longtemps : se poser et réfléchir. Se poser et réfléchir à l'aménagement commercial de notre ville.

Un peu d'histoire contemporaine...

En 2015, des réunions ont eu lieu pour réfléchir à ce sujet de l'aménagement commercial de notre ville. Des habitants et des élus se sont retrouvés pour travailler sur l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat et dans ce cadre imaginer le futur du commerce à Vaulx. A partir d'études de la Métropole ou de notre ville, dont celle-ci:

 

qui indiquait l'existence de "gros" sites commerciaux (plusieurs dizaines de boutiques) :

* Au Sud : le Carré de Soie, le Centre Commercial des Sept Chemins et la polarité commerciale avenue Salengro autour de l'école Croizat,

* Au Centre Ville : autour de la rue Emile Zola,

* Au Mas : autour de la Place Guy Moquet,

* Au Village : le centre bourg autour de l'actuel Grand Frais et de la Rue de la République,

de quelques polarités complémentaires de moindre envergure (de 5 à 10 boutiques) :

* L'Ecoin - Dimitrov,

* La Grappinière,

* La Route de Genas,

* L'Avenue Péri près du stade Ladoumègue,

* L'Avenue Garibaldi (en partie du Décines),

et de polarités diffuses et/ou informelles telles sur l'avenue Picasso, sur la Rue Foucaud, sur la rue Henaff, le LIDL, la rue Tita Coïs, la ZA Ouest, ou la ZI de la Rize, ils ont validé un certain nombre de polarités à conforter ou développer afin de répondre à plusieurs objectifs :

* Sauver les sites en difficultés,

* Pérenniser les sites existants et leur permettre de fonctionner,

* Développer l'offre,

* Eviter la multiplication des surfaces concurrentes,

* Organiser les choses et permettre aux petits commerces de vivre.

Ces objectifs sont destinés à faire face à la baisse du nombre de petits commerces et aux difficultés de fonctionnement de certaines polarités.

Pour revenir au sujet du LIDL, l'étude technique du 31 mars 2015 indiquait "LIDL : une implantation qui affaiblit le village".

4 ans plus tard on retrouve un projet de LIDL agrandit toujours au village.

En quoi cette nouvelle surface plus moderne et plus grande répond-elle aux objectifs définis?

A suivre....

Stéphane BERTIN.

Le festival Lumière à Vaulx-en-Velin.

Jeudi 10 octobre 2019.

Le festival Lumière, mondialement connu, fait une halte ce lundi 14 octobre 2019 à Vaulx-en-Velin.

Sera projeté dans le complexe Pathé du Carré de Soie, le film Snowpiercer, du réalisateur Bong Joon-ho sorti en 2013.

Dans ce film, Chris Evans et Song Kang-ho présentent un grand spectacle qui se déroule en pleine ère glaciaire. Un train, Snowpiercer, roule indéfiniment. Les survivants y sont divisés entre nantis et pauvres, au bord de la révolte.

Les conditions tarifaires sont les suivantes:

* 6 € ou 5 € avec l’accréditation du festival, 4 € pour les moins de 14 ans.

* Achat des places à l’avance sur festival-lumiere.org, dans les points de vente officiels ou dans votre salle de cinéma le soir de la séance.

Stéphane BERTIN.

Le temps est gris mais la semaine est bleue.

Mercredi 9 octobre 2019.

Chaque année, le début du mois d'octobre voit revenir la semaine bleue, semaine des seniors.

jusqu'au 13 octobre cette année, un certain nombre d'activités sont réalisées à travers la France et donc à Vaulx en Velin autour d'un thème.

Cette année, le sujet national est "Pour une société respectueuse de la planète : ENSEMBLE AGISSONS".

Dans notre ville plusieurs actions sont prévues:

* une exposition de photographies de seniors en lien avec l'environnement "Environnement : soyons réalistes: demandez l'impossible" ; à voir dans le hall de l'hôtel de ville,

* un thé dansant gourmand et « zéro déchet » qui s'est déroulé hier,

* une grande « marche bleue » ce jour de 14h à 17h (départ devant la mairie).

Alain VACHON.

Un désherbage de bibliothèque. Bizarre!

Lundi 7 octobre 2019.

Lors du dernier conseil municipal, le 27 septembre, tous les élus ont voté, à l'unanimité le déstockage de certains livres de nos bibliothèques.

Cette opération est appelée désherbage. Selon Wikipédia, "La notion de désherbage est un décalque de l'américain weeding. Les bibliothécaires américains ont en effet mis en pratique le désherbage de leurs collections et théorisé l'opération bien avant leurs collègues français. Le premier manuel de désherbage a été publié en 1940 aux États-Unis

En France, le thème a émergé officiellement en 1975, lorsque la Direction des bibliothèques de lecture publique a commandé à Noël Richter une recherche sur l'élimination des documents, thème repris par l'ABF lors de son colloque annuel en 1978. Les bibliothécaires de la Bibliothèque Publique d'Information, ouverte en 1977, ont joué un rôle clef dans la réflexion sur le désherbage. Pionnière du libre accès et ne possédant pas de réserve, la BPI devait nécessairement éliminer certains documents pour pouvoir faire de la place pour les nouvelles acquisitions.

Dans les années 1980 et 1990, la pratique du désherbage s'est généralisée dans toutes les bibliothèques n'ayant pas de mission de conservation."

A Vaulx-en-Velin, le désherbage donnera lieu à une bourse aux livres lors de laquelle les livres seront vendus à un prix très modeste.

Venez très nombreux ce samedi 12 octobre à la bibliothèque Perec, rue Louis Michoy au Mas. Vous y trouverez de tout pour tous!

Thomas PETRAGALLO

Feu ce matin sur Villeurbanne la Soie.

Mardi 8 octobre 2019.

Ce matin sur Villeurbanne La Soie un fort incendie s'est déclaré vers 7h15.

A priori selon les premières informations, il s'agirait d'un feu chez Bel Air Camp (qui regroupe des start up) situé Avenue de Bel Air. Près d'une centaine de pompiers sont sur place avec 35 véhicules. Le secteur est bouclé par la police.

Pour l'instant l'odeur de cramé est réelle.

A suivre dans la journée.

En attendant plus d'infos quelques unes des photos prises ce matin.

                       

                        

Jean-Maurice CHAUSSONNERIE.

Une maison qui agit vraiment.

Samedi 5 octobre 2019.

Hier après-midi vendredi 4 octobre se déroulait le second "Festival Pour Agir" organisé par La Maison Pour Agir près du 8 chemin de la Ferme.

La Maison pour Agir est une structure qui mobilise les habitants du quartier (en l'occurrence au début les personnes résidant au chemin de la Ferme) autour des questions d'écologie et de solidarité et les accompagne dans leurs démarches et initiatives. La coordinatrice de l'association est Lucie Rameau présente sur place depuis janvier 2017.

Les habitants se sont donc retrouvés hier, dès 15h, autour d'un atelier d'épluchage de légumes récupérés, afin de préparer une soupe.

Et à 16h30, ce fut le début d'un certain nombre d'ateliers et d'animations autour du zéro déchets et du faire soi-même:

* Atelier couture zéro déchets,

* Découverte du tricot,

* "Sublimez vos déchets",

* 'Jeux fabriqués à partir de récup'",

* "Agir sur le tri et la réduction des déchets",

autour de l'alimentation durable, saine et sans gaspi:

* Buvette saine et anti-gaspi,

* Dégustation de produis, sain, bio,

* Un blid test anti-gaspi,

* Une disco soupe.

 et du bricolage et de la réparation:

* Construction d'une boite à pain,

* Atelier de bricolage bois,

* Un atelier de réparation de vélos.

   

Des associations connues telles Mouvement de Palier, Bricologis, Vrac, Aremacs ou moins connues comme La Petite Rustine, Fitra Nature ou La Bergerie Urbaine étaient partenaires de ce beau projet qui a connu un beau succès.

Stéphane BERTIN.

Lien Facebook

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Agenda des évènements

Archives municipales 2014