"Actu Vaulx" : notre avis lors du Débat d'Orientation Budgétaire hier au conseil municipal.

Mercredi 29 janvier 2020.

Lors du conseil municipal d'hier soir 28 janvier je me suis exprimé sur le débat d'orientation budgétaire. Retrouvez ci-dessous le texte de cette intervention.

"Le Débat d’Orientation Budgétaire communément appelé DOB est donc ce jour en débat dans notre instance représentative. Et cela pour la dernière fois du mandat.

Je vous propose de revenir rapidement sur votre document en 4 points :

D’un point de vue financier :

* La dette passe de 60 ME en 2015 à 79 ME en 2021 soit +30%. Les caisses sont vides.

* Pour les impôts, votre engagement n’est pas tenu. Je rappelle M Dussurgey me disant que pour la baisse des impots locaux on attendra 2019 et 2020…. on attend toujours…. Mais il est vrai que les promesses n’engagent que ceux qui y croient…. Les vaudais n’y croient plus. Ils payent chaque année plus.

D’un point de vue équipement, vous vous vantez de faire des écoles mais l’école de la décharge Gimenez est ce qu’elle est et en plus elle n’ouvrira pas en septembre 2020 et l’école du village n’est même pas budgétée en chiffre. Par contre on trouve une médiathèque dont le budget a déjà été augmenté de plus de 12%, un pétanquodrome pour 30 vaudais (d’ailleurs la commission de choix du maitre d’œuvre se réunira 3 jours avant le premier tour ce qui semble quand même hasardeux) et un équipement ville campus dont on ne sait pas à qui cela va servir.

D’un point de vue social, pour ce qui concerne les agents ville, l’absentéisme (39.000 jours d’arrêt en 2019) qui coute tant n’est que le résultat, pour partie, d’un management despotique de votre part des agents de la ville ; chacun se rappelle là le licenciement de 4 fonctionnaires municipaux victimes d’une chasse aux sorcières.  Mais le social c’est aussi le bien vivre en ville et là le quotidien n’a pas changé. C’est même pire. Les incivilités vont croissantes. La ville est toujours sale. Des écoles sont régulièrement confinées. Aucun quartier n’est plus épargné par les trafics.

 Enfin, et c’est je pense le pire, votre DOB nous fait passer à côté de l’essentiel, l’évolution du climat et donc la mise en place pour nous des conditions d’un vrai développement durable pour la ville.

* Chaque été est plus chaud que le précédent et vous agrandissez le rez de chaussée de l’hôtel de ville en ajoutant 100.000 de budget pour y installer une nouvelle clim et un nouveau chauffage. Ouille….

* On construit une nouvelle école soi-disant à énergie positive, passive, éco tout le tremblement et tout le monde se plaint qu’il y fait décidément beaucoup trop chaud l’été et beaucoup trop froid l’hiver. Aie… D’ailleurs votre bilan de 140 pages aurait pu se résumer à cela : une école très très chère en partie ratée et qui ne tient pas ses promesses.

* On construit un pétanquodrome fermé alors que l’on joue plus classiquement aux boules dehors et que quand il pleut….on fait autre chose ! Pour mémoire cet équipement va en plus couter 100.000 par an à la ville en maintenance (nous avons enfin le chiffre).

 J’ai bien cherché rien sur l’écologie, ni le développement durable… ou presque à part le PCEAT que vous appelez toujours PCET d’ailleurs et on a donc 6 lignes de bricoles sur 40 pages.

Vous êtes donc passé à côté du sujet là aussi. Les citoyens que nous sommes voient l’urgence, les politiciens que vous êtes jouent l’autruche.

Pour conclure, votre DOB nous fait passer à côté de l’essentiel, à côté d’une vraie vision d’un point de vue global. Quels sont les enjeux du futur pour les vaudais ? Avoir une ville équilibrée. Avoir une ville où il fait bon vivre dans un monde où il fait aussi bon vivre. Et là vous nous proposez quoi ? La même chose que d’habitude. On bétonne. On augmente les impôts. On travaille pour l’élection suivante et on ne tient pas ses promesses.

Voilà donc un DOB qui ne représente que le médiocre résultat d’un mandat d’une maire à peine à mi-temps. Nous voterons donc bien évidemment contre."

Stéphane BERTIN pour le groupe APVV.

"Vaulx 2020" : ce jeudi c'est rendez-vous de l'emploi au Planétarium.

Jeudi 23 janvier 2020.

Comme c'est la tradition depuis deux ans, en ce milieu de mois, ont lieu les rendez-vous de l'emploi.

Ce mois, c'est au Planétarium que ce rituel se déroule et cela concerne tous les métiers.

Sorte de rituel mensuel, ce rendez-vous masque mal la grande faiblesse de la politique de l'actuelle municipalité en faveur de l'emploi de tous les vaudais.

Nous avons déjà eu l'occasion de préciser certaines de nos propositions pour l'emploi de tous et vous pouvez les retrouver dans nos premières propositions en cliquant ICI. Ainsi nous avons proposé de créer une Maison de l’Emploi regroupant la mission locale, les acteurs de l’insertion, mais aussi un espace de coworking pour les jeunes créateurs. Cette maison aura des partenariats forts avec les chefs d’entreprise, les retraités pour conseiller, orienter, coacher. Elle travaillera en collaboration avec une pouponnière d'entreprises à créer et développer.

N'oubliez quand même pas de venir avec vos CV jeudi prochain de 9h à 11h au Planétarium si vous souhaitez rencontrer quelques recruteurs.

Christine BERTIN.

"Actu Vaulx" : attendre encore? Non. Il faut agir (2/2).

Lundi 20 janvier 2020.

Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, ce sont une trentaine de voitures qui ont brulé suite à un double incendie volontaire dans le Quartier Sauveteurs - Cervelières (lire ICI notre sujet de jeudi dernier à ce propos).

La responsabilité de cela va bien évidemment aux incendiaires eux-mêmes. Et au-delà, nous le dénoncions jeudi dernier, c'est aussi la politique de l'autruche, qui depuis 30 ans, a fait que les services publics, les élus, la Police, la Justice, ont abandonné petit à petit, la rue, les espaces publics, et avec eux les habitants livrés à eux-mêmes. Avec toujours la même excuse "c'est compliqué et cela prend du temps".

Il reste que les vaudais en ont marre. Et ils ne voient pas de perspective. *

Et pourtant les espoirs existent mais il faut se donner les moyens. Il faut avoir les bons objectifs, définir la bonne politique, la mettre en place et la suivre. En parallèle, il faut les bonnes personnes aux bons endroits. Malheureusement en matière de sécurité comme dans bon nombre d'autres, le mandat de l'équipe sortante est raté. Des objectifs flous (à part se faire réélire), une politique toute aussi floue, et par voie de conséquence pas grand chose de fait et aucun suivi....

Conscient de ces difficultés, nous avions alerté dès le 17 août 2015 la maire. Et le courrier clair était signé ce jour là par toute l'équipe (ou presque) et il parle de lui-même.

Le résultat fut simple: aucun changement, aucune inflexion dans la politique, aucun changement de responsable.

Bilan 5 ans plus tard..... Chacun le connait. Il n'y a eu aucun changement et les trafics se sont amplifiés, les incivilités vont croissantes,

A bon entendeur. Il faut Agir Pour Vaulx-en-Velin, l'immobilisme est notre ennemi.

Stéphane BERTIN.

Attachments:
FileFile size
Download this file (Courrier APVV à HG le 17-08-2015 VF.pdf)Courrier APVV à HG le 17-08-2015 VF.pdf68 kB

"Vaulx Actu" : à la Grappinière, une épicerie ouvre après une si longue attente.

Vendredi 17 janvier 2020.

Dès mon élection en 2014 et ma prise de fonction comme adjointe en charge des commerces, je me suis battue avec Stéphane BERTIN (ci-dessous en photo avec le gérant) pour que le vieux centre commercial démoli ne laisse pas la place qu'à des logements. A l'époque nous étions déjà persuadés que la vie dans nos quartiers ne peut pas se limiter à des démolitions de logements, à des rénovations de logements ou à des constructions de logements.

C'est donc avec grand plaisir que je peux enfin vous faire part de l'ouverture ce jour de l'épicerie VIVAL nouvellement située à la Grappinière à l'angle de l'Avenue du 8 mai 1945 et de la Rue d'Artik.

Cette nouvelle boutique tant attendue propose des rayons épicerie salée, épicerie sucrée et boissons avec un rayon fruits et légumes, un rayon surgelé et des produits frais.

  

  

                   

Ouvert 7 jours sur 7, cette supérette va apporter un vrai plus au quartier. Quant à la réouverture du LIDL, nous la souhaitons au plus vite et non loin.

Marie-Emmanuelle SYRE.

"Actu Vaulx" : attendre encore? Non. Il faut agir (1/2).

Jeudi 16 janvier 2020.

La nuit de mardi à mercredi a été marqué par un vaste incendie de véhicules sur un parking situé chemin des Plates.

En tout ce sont une trentaine de voitures qui ont brulé suite à un double incendie volontaire.

Les photos parlent d'elles-même.

  

A qui la faute?

Aux incendiaires bien évidemment puisque cet acte est criminel. Ils doivent être repérés, ils doivent être arrêtés, ils doivent être punis. L'action de la Police doit être exemplaire comme elle devrait l'être toujours.

Mais la responsabilité est aussi aux dirigeants et aux services publics qui au fur et à mesure des années ont abandonné la ville aux trafiquants, aux rodéos, aux incivilités en tous genres, et qui, encore aujourd'hui, en dépit de grandes déclarations à chaque braquage, à chaque incendie, à chaque blessé, font la même politique de l'autruche.

Depuis 30 ans, les services publics, les élus, la Police, la Justice, ont abandonné petit à petit, la rue, les espaces publics, et avec eux les habitants livrés à eux-mêmes. Avec toujours la même excuse "c'est compliqué et cela prend du temps".

Mais les gens qui habitent Vaulx-en-Velin, en ont-ils, du temps, eux? Et quelles sont les perspectives réelles?

Nous traiterons de cela demain.

Stéphane BERTIN.

"Vaulx 2020" : d'où sort donc ce bloc toilettes?

Jeudi 9 janvier 2020.

En dépit des nombreux projets proposés par le conseil de quartier du village depuis des années pour réutiliser l'Hôtel du Nord, rien n'a été réalisé par le Ville.

Sauf qu'il y a quelques temps, les riverains de ce bâtiment historique ont vu apparaitre un bloc de toilettes sur sa façade Est.

Ces travaux sont réalisés dans le cadre de la création d'un parking à l'arrière de l'ex-Hôtel du Nord.

  

Où est la concertation qui a mené à cette création? Où est la réflexion sur le projet avec les habitants? Où est la coconstruction citoyenne?

Nulle part.

Les propositions d'Agir Pour Vaulx-en-Velin pour le prochain mandat seront à cet égard un espoir pour la participation citoyenne (voir notre proposition 2).

Stéphane BERTIN.

"Vaulx Actu" : Didon et Enée aux 5C....il reste de la place.

Vendredi 10 janvier 2020.

L'opéra Dido and Æneas (Didon et Énéeen français) est un opéra qui dure une heure et qui a été écrit par le compositeur Henry PURCELL en 1689; il réalisait là, alors, un chef d'oeuvre de la musique baroque.

Selon les spécialistes, Didon et Enée fut composé pour le roi, mais du fait de la mort précoce de celui-ci, cet opéra n'a jamais été joué devant lui.

Présenté pour la première fois à Vaulx-en-Velin, il sera donc joué demain samedi soir à 20h au Centre Charlie Chaplin.

Venez nombreux.

Claude PARTOUCHE.

"Actu Vaulx" : une collecte de sapins respectueuse de l'environnement.

Lundi 6 janvier 2020.

Les sapins ont décoré nos salons, salle à manger, hall d'entrée un mois durant. Mais maintenant les fêtes sont finies. Les cadeaux sont arrivés. Les décorations vont être rangées et les sapins qui souvent ont perdus leurs aiguilles vont devoir être évacués.

Depuis quelques années la Métropole propose une solution simple pour la récupération de ces sapins qui trop souvent finissaient avant dans la zone maraichère ou à un coin de rue, abandonnés au hasard: l'apport volontaire dans des points de collecte définis dans nos villes.

Cette année, trois points de collecte existent sur Vaulx-en-Velin.

  • Au Sud : sur le parvis du cimetière des Brosses
  • Au Centre ville : à l’angle des rues Jules-Romain et Condorcet
  • Au Village : place Francis-Beausoleil (près de la place Gilbert-Boissier) et non plus devant le Grand Frais comme avant!

       

Alors n'abandonnez pas vos sapins. Ramenez-les. Ils seront broyés puis utilisés pour faire du compost. Une belle réutilisation.

Alain VACHON.