Des actes de gestion qui ressemblent à une Caverne d'Ali Baba.

Samedi 24 octobre 2020.

Lors du dernier conseil municipal du jeudi 2 octobre, nous nous sommes exprimés sur les actes de gestion. Vous trouverez ci-dessous, notre intervention à ce sujet.

"Quelquefois à lire le compte rendu de vos actes de gestion, il nous semble que nous sommes entre La Caverne d’Ali Baba et Alice au Pays des Merveilles.

Je veux ici parler d’une somme tout bonnement faramineuse que vous avez d’ores et déjà dépensé et que vous nous demandez de juste valider au milieu de divers actes de gestion : il s’agit des 139.000 euros (166.000 euros TTC) pour la modernisation du système audiovisuel et de sonorisation de la salle du conseil municipal. Alors que nous avions une salle certes un peu vieillotte mais où la sono fonctionnait bien, vous avez décidé d’en faire un peu plus. Un gros plus en réalité avec un projet de rénovation de 1.704.000 euros TTC pour la refonte du rez-de-chaussée de la mairie (je vous rappelle d’ailleurs que nous avons déjà eu des dépassements +27.000 pour la charpente et +100.000 euros pour la clim-chauffage originellement prévue à 32.000 euros). 

Nous sommes donc aujourd’hui à 1.870.000 euros pour la future nouvelle salle du conseil municipal. Comme nous le disions en avril 2019, les pharaons n’ont pas disparu. Ils sont toujours là et vous en êtes un témoignage.

Nous voterons bien évidemment contre cette délibération de gaspillage d’argent public à un moment où les vaudais attendent de leurs élus, modération et responsabilité qui sont des mots que vous semblez ne pas connaitre. Nous en profitons aussi pour vous rappeler que ce chantier a été débuté sans permis de construire accordé (je vous rappelle, si vous ne le savez plus, qu’il faut attendre que le permis soit accordé pour démarrer les travaux), en parfaite illégalité, donc, mais cela Mme Geoffroy, c’est votre habitude. N’est-ce pas vous qui avez été condamnée 8 fois par les tribunaux lors du dernier mandat ?

Nous retiendrons des dépassements de budget qui continuent à s’accumuler, montrant qu’après 6 ans, vous ne connaissez toujours pas votre travail et un résultat qui montre un hôtel de ville vieillissant et l’effet est tout à l’opposé des photos que vous nous avez vendu.

Dommage à tous points de vue !"

Christine BERTIN, Audrey WATRELOT, Sacha FORCA.

Délibs métropole/Vaulx

menu contact

Archives municipales 2014

Lien Facebook