• Proposition 51 "Vaulx 2020" - Social - Personne ne doit être laissé à la rue. Les logements libres de la ville seront transformés en logements d'urgence.

    Retrouvez l'ensemble de nos propositions en cliquant ICI.

"Vaulx 2020" : nous agissons pour Vaulx-en-Velin avec Louise MONARD.

Mercredi 4 décembre 2019.

Originaire des Pays-Bas Louise est arrivée définitivement en 2004 en France. D'abord installée à Grenoble avec son mari, elle a ensuite trouvé du travail à Lyon, et a donc déménagé à Vaulx-en-Velin en 2006, d'abord au Sud, puis en 2011 au Village.

Elle est actuellement gestionnaire comptable dans un grand groupe d'électroménager.

Avec son mari, elle essaye de donner, au maximum, à ses 4 enfants le goût de l'effort et la fibre écologique. Ainsi ils accompagnent aussi souvent que possible leurs enfants au sport comme à l'escalade, le plus possible en vélo.

Avec le Grand Parc à proximité, les balades en vélo et à pied, sont un loisir. "Nous y faisons beaucoup de vélo, dit-elle".

Militante de l'utilisation des modes doux et en particulier du vélo, elle aime à dire que "lorsque je travaillais à Perrache et que l'on habitait au Sud, je faisais mes trajets en vélo. Aujourd'hui, je fais régulièrement le trajet Village - Ecully en vélo à assistance électrique. En famille, nous partons chaque été avec les vélos pour faire le Tour des Pays-Bas en itinérance. Et nous aimerions faire la Via-Rhona dans les deux sens assez rapidement".

"Je me suis habituée aux conditions de route en France pour les cyclistes. J'ai eu très peur au début, mais maintenant je m'impose en tant qu'utilisatrice de deux-roues, même avec mes enfants dans le Weehoo ou sur le Follow-me".

Militante même au travail, elle a convaincu au moins 3 personnes de faire leur trajet en vélo..."bon le trajet Tassin - Ecully n'est pas le même que Vaulx - Ecully, on est bien d'accord".

Elle est abattu par les conditions des cyclistes en France. "Il reste beaucoup à faire sur le réseaux des pistes cyclables à Vaulx et le partage de la route : pistes inexistantes, mal entretenues, non abouties, débouchant nulle part. Il y a très peu de place pour garer nos petites reines et le comble : amener un enfant à l'école en vélo est impossible, car il n'y a pas de garage à vélo dans l'enceinte de l'école". En particulier, elle est très fâchée contre le dernier aménagement raté au niveau du Pont de Cusset (lire ICI notre article du 29 novembre dernier).

Louise portera haut les couleurs d' Agir Pour Vaulx-en-Velin durant toute la campagne électorale municipale jusqu'en mars 2020 et, ensuite, fera profiter les vaudaises et les vaudais de ses valeurs et de ses compétences.